Tout sur CNE

Les passagers de Ryanair passeront des fêtes tranquilles

Il n'y aura pas de grèves des pilotes ou du personnel de cabine de Ryanair en Belgique durant la période des fêtes de fin d'année, a indiqué mardi la CNE, qui mène actuellement des négociations avec la compagnie aérienne à bas coûts sur les conditions de travail de ses salariés. Les discussions se poursuivent en effet et avancent dans la discrétion. Il ne devrait pas y avoir de mouvement social avant février-mars et le début de l'application du droit belge du travail par l'entreprise irlandaise.

Tensions sociales chez Ryanair: les négociations sont dans l'impasse

La direction de Ryanair et la délégation syndicale des travailleurs belges (pilotes et membres du personnel de cabine) devaient entamer jeudi après-midi un round de quatre réunions de négociations. Il devait notamment y être abordé le fonctionnement des délégations syndicales en Belgique.

Des assemblées ont eu lieu dans les magasins du groupe Mestdagh

Une série d'assemblées du personnel se sont tenues vendredi dans les magasins Carrefour Market Groupe Mestdagh. Les délégués syndicaux qui les ont conduites ont détaillé aux membres du personnel les détails du protocole d'accord global négocié jusqu'à jeudi entre direction et syndicats du groupe de distribution.

Editions l'Avenir: le dépôt d'un éventuel préavis de grève reporté à vendredi

Le dépôt d'un éventuel préavis de grève au sein des Editions de l'Avenir a été reporté à vendredi à l'issue du conseil d'entreprise extraordinaire, a indiqué Thierry Couvreur, délégué CNE, à l'agence Belga jeudi. Initialement prévu pour jeudi, les permanents syndicaux ont préféré attendre les nouvelles informations que doit leur fournir la direction avant d'entrer en action.

Blokker dément tout scénario catastrophe en Belgique

Les bruits persistants sur des fermetures de magasin Blokker voire même un départ de la marque du pays ne sont pas corrects, indique mercredi le patron pour la Belgique, Rob Schuyt. Les syndicats se disent toujours inquiets.

Une trentaine de magasins Carrefour Market restent fermés

Les travailleurs du groupe Mestdagh ont bloqué vendredi matin l'accès au dépôt logistique du groupe à Gosselies. Une moitié des magasins Carrefour Market gérés par cette entreprise est par ailleurs en grève, d'après les estimations des permanents syndicaux. Cette stratégie vise à mettre la pression sur la direction alors qu'une nouvelle rencontre est programmée vendredi après-midi.

Tous les magasins du groupe Mestdagh sont fermés

Les 56 magasins Carrefour Market appartenant au groupe Mestdagh sont fermés, indiquait peu après 10h30 la CNE. Les travailleurs ont entamé mardi matin un mouvement de grève qui devrait s'étaler sur trois jours, a expliqué Danny Dubois, permanent CNE. Les syndicats protestent contre l'attentisme de la direction, qui n'a pas encore clairement exposé sa vision pour l'avenir des 56 magasins intégrés et louvoie dans la conclusion du plan social.

Michael O'Leary, CEO de Ryanair, demande d'"annuler cette grève qui n'est pas soutenue par les travailleurs"

"Nous avons reconnu les organisations syndicales, accepté de passer en contrat local et de respecter la législation locale (en 2019). On accepte de négocier et il y a quand même une grève. Annulez cette grève qui n'est pas soutenue par la très grande majorité des travailleurs de Ryanair", a déclaré Michael O'Leary, mercredi, lors d'une conférence de presse à Diegem, deux jours avant le mouvement qui touchera plusieurs pays -dont la Belgique- où est active la compagnie.

"Ryanair continue de vendre des billets pour le 28 septembre malgré la grève"

Le personnel de Ryanair de plusieurs pays européens, dont la Belgique, sera en grève vendredi. "Malgré cela, la compagnie aérienne continue à vendre des tickets pour cette date et ne répond pas aux interrogations de ses clients désorientés qui avaient déjà un billet pour cette date", rapporte le syndicat chrétien CNE.

La CNE dénonce une "proposition inacceptable" de Ryanair

La CNE critique la proposition d'accord lancée mardi par Ryanair. La compagnie aérienne à bas coûts se disait notamment prête à reconnaître des délégations syndicales pour les pilotes et le personnel de cabine basés en Belgique, et à inscrire la législation nationale sur le travail dans de futures conventions collectives de travail (CCT).

Ryanair prête à reconnaître la législation belge sur le travail

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair est prête à reconnaître des délégations syndicales pour les pilotes et le personnel de cabine basés en Belgique, et à inscrire la législation nationale sur le travail dans de futures conventions collectives de travail (CCT), a annoncé mardi l'entreprise dans une lettre aux syndicats belges. Elle demande par contre que la grève annoncée pour le 28 septembre soit annulée. Du côté de la CNE, c'est tout réfléchi: la grève est maintenue.