Tout sur CNE

Lors d'une assemblée organisée mercredi matin, les travailleurs de Logistics Nivelles, en grève depuis l'annonce faite la semaine dernière par le groupe Kuehne + Nagel de son intention de fermer le site dans un an, ont voté en faveur de la reprise du travail.

Le gouvernement wallon servira de médiateur entre syndicats et direction dans les tractations qui se sont engagées à la suite de l'annonce de fermeture de l'entreprise Logistics Nivelles. L'exécutif l'a fait savoir mardi soir, après avoir rencontré dans la journée les représentants syndicaux du site. Sur place, un vote pour la reprise ou non du travail sur le site sera organisé mercredi matin.

"En 2021 et 2022, les salaires des travailleurs et travailleuses ne pourront pas augmenter de plus de 0,4%. C'est inacceptable", estiment les instances syndicales chrétiennes. La Centrale nationale des employés (CNE) et la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) à laquelle elle est affiliée mèneront plusieurs actions syndicales le vendredi 24 septembre contre la loi de 1996 sur la norme salariale, ont-elles annoncé.

La direction de Nethys, maison-mère de l'opérateur télécom VOO, promis à une vente prochaine ,s'est voulue rassurante quant au maintien de l'emploi du personnel de VOO et de ses entités associées (VOO SA, WBCC, Be TV) dans la perspective de la vente d'une partie majoritaire du capital de l'entreprise, après les craintes exprimées par la Centrale nationale des employés (CNE)

Un magasin de l'enseigne Pimkie a ouvert ses portes à La Panne au début de l'été, alors que la société Delsays qui exploitait les magasins belges a été déclarée en faillite en mars dernier. Une situation qui n'enchante pas les syndicats CNE et CGSLB, qui annoncent dans un communiqué commun, se pencher "sur la validité juridique" de cette réouverture.

A l'occasion du déplacement à Bruxelles du patron du transporteur à bas coûts irlandais, les syndicats chrétiens CNE et ACV Puls lui ont adressé une lettre ouverte pour dénoncer la gestion des ressources humaines de la compagnie low-cost. "Rubbish" (inepties, bêtises) leur a répondu Michael O'Leary jeudi matin, menaçant de nouvelles suppressions d'emploi en Belgique. Une attitude qui met à mal la concertation sociale entre les deux parties, qui devait se poursuivre ce vendredi, préviennent les deux organisations syndicales.

Quinze mois après le début de la pandémie de coronavirus, le personnel hospitalier est au bout du rouleau, dénoncent les syndicats. La CNE, le SETCa et la CGSLB ont appelé les soignants à se mettre en grève ce jeudi en réponse au "rattrapage" à marche forcée, opéré par les directions hospitalières, des activités mises en suspens durant la crise.

L'Europe n'est toujours pas en mesure de se coordonner pour faire respecter la sécurité sanitaire à bord des avions, dénoncent dimanche la CNE et l'ACV Puls à l'occasion de la journée internationale du personnel de cabine de lundi. Les syndicats chrétiens s'en prennent particulièrement à Ryanair et aux conditions de travail qu'impose la compagnie irlandaise à bas coûts.

Le dossier social autour des activités en Belgique de la compagnie aérienne Ryanair a été complètement judiciarisé, a indiqué l'auditeur du travail Charles-Eric Clesse, confirmant une information du Soir et du Standaard. Le CEO de Ryanair, Edward Wilson, a été convoqué pour être auditionné par les services d'inspection sur plusieurs manquements au droit belge du travail.

Ryanair a salué mercredi l'acceptation par le personnel navigant belge de Ryanair de l'accord social négocié avec la CNE et son pendant flamand ACV Puls. Selon les termes de celui-ci, la compagnie aérienne irlandaise renonce au licenciement envisagé de 176 personnes en échange d'une réduction salariale de 8% parmi les plus hauts salaires du personnel de cabine. L'entreprise en profite pour réitérer son appel à réduire les taxes d'atterrissage dans les aéroports du pays.

Un protocole d'accord social a pu être conclu entre direction et syndicats chez Ryanair, qui va dès lors renoncer au licenciement envisagé de 176 personnes, informent mardi la CNE et son pendant flamand ACV Puls, qui ont mené ces négociations.