Tout sur cloud

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon continue de profiter de son pari sur le "cloud", les services en ligne à destination des entreprises, qui ont à nouveau dopé sa croissance et sa rentabilité au premier trimestre.

Pratiquement toutes les grandes entreprises de technologie s'occupent de santé. Intel collabore avec la Fondation Michael J. Fox pour utiliser les données issues de "wearables" - des gadgets portés sur le corps - afin de lutter contre la maladie de Parkinson. Google souhaite détecter le cancer à l'aide de nanoparticules et Apple a engagé plusieurs experts médicaux renommés pour effectuer des recherches plus poussées. Le secteur de la santé va donc générer de plus en plus de données, soulève des questions sur la vie privée et la sécurité de nos données médicales.

La sécurité n'est que l'un des problèmes pour les entreprises et les pouvoirs publics qui confient au "cloud" un nombre toujours grandissant de données sensibles. Mais les risques du stockage en ligne ne pèsent généralement pas lourd face aux avantages, a fortiori si l'on veut mieux analyser les flux d'information.

Le moteur de recherche Baidu, leader en Chine, va investir plus de 100 milliards de yuans (12,5 milliards d'euros) au cours des années à venir dans l'informatique dématérialisée ou "cloud computing", a annoncé lundi son directeur financier.

Les craintes exprimées par le cofondateur d'Apple au sujet du cloud computing trouvent un écho inattendu dans l'actualité et dans les réactions des internautes. Doit-on raisonnablement craindre pour la sécurité des données stockées dans le nuage?

Le cloud n'est vraiment pas du goût de Steve Wozniak, le co-fondateur d'Apple. Il évoque même des "problèmes horribles" à venir, craignant une perte de contrôle pour l'usager.