Tout sur chrome

Des trois dernières versions des navigateurs de Microsoft, Mozilla et Google, les tests ont du mal à désigner un vainqueur toutes catégories. Le KO n'est plus de mise et la bataille se gagne désormais aux points.

A la suite d'une décision de Bruxelles, Microsoft proposera à partir de mars aux utilisateurs européens de Windows de choisir leur navigateur web, effaçant le choix d'Internet Explorer par défaut. Une victoire pour la concurrence, mais les dés ne sont pas encore jetés pour Microsoft.