Tout sur Christine Lagarde

La Banque centrale européenne (BCE) envisage de mettre en place une "bad bank", une structure de défaisance, pour faire face aux prêts qui pourraient ne plus être remboursés en raison de la crise liée au coronavirus. Elle pourrait s'agir de centaines de milliards d'euros de prêts, selon l'agence de presse Reuters. La BCE refuse de commenter le rapport.

Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, lors de sa réunion fin avril, écartait déjà le scénario d'une reprise rapide de l'économie européenne après la fin du confinement, selon le compte-rendu publié jeudi.

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde (64 ans), s'est mise en quarantaine la semaine dernière, après avoir été en contact avec une personne infectée par le coronavirus, rapporte vendredi l'agence de presse financière Bloomberg, s'appuyant sur deux sources proches.

La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde a dit s'attendre à une récession "considérable" en zone euro en raison de l'impact de l'épidémie de coronavirus, dans une tribune à paraître vendredi dans plusieurs journaux européens.

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, craindrait une nouvelle crise financière si les gouvernements ne prennent pas de mesures pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, a-t-elle déclaré mardi lors d'une vidéoconférence avec les dirigeants des 27 pays de l'UE.

La Banque centrale européenne s'est montrée légèrement plus optimiste jeudi sur les perspectives économiques en zone euro, jugeant les "risques" sur la conjoncture moins marqués après l'accord commercial sino-américain, selon sa présidente Christine Lagarde.

Alors que la faiblesse des taux n'est pas une situation neuve, il semble qu'elle fasse (enfin) de plus en plus de bruit. Ainsi, de très nombreux médias se sont demandés à l'occasion des traditionnelles prévisions de début d'année comment générer du rendement sur son épargne en 2020, un peu comme si tout le monde prenait conscience du caractère inédit des taux d'intérêt, mais aussi du fait que cette situation risque de durer.

La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde devra peser chaque mot jeudi à l'issue de sa première réunion de politique monétaire, dans un contexte périlleux fait de morosité économique et de tensions internes.