Tout sur Christina Foerster

Les chances sont grandes de voir un Belge succéder à l'Allemande démissionnaire Christina Foerster à la tête de Brussels Airlines. Dieter Vranckx, actuel directeur financier de la compagnie belge, est en pole position pour décrocher le poste de CEO, a-t-on appris au sein de l'entreprise, après la sortie du nom par le journal De Standaard. Le conseil d'administration de Brussels Airlines devrait se pencher sur la question cette semaine.

La CEO de Brussels Airlines a présenté aux membres du cercle d'affaires néo-louvaniste sa stratégie pour faire franchir de nouveaux paliers à la compagnie dont elle a la charge.

Brussels Airlines doit réduire ses coûts de 8 à 12% pour dégager une rentabilité satisfaisante, alors que la compagnie aérienne n'a enregistré qu'un très faible bénéfice l'an dernier, rapportent L'Echo et De Tijd jeudi. Sur les 154 sièges que compte en moyenne un avion de Brussels Airlines, un seul dégage du bénéfice.

"Je vous annonce que nous divorçons d'Eurowings mais la première chose à faire c'est d'aller à la salle de sport", a annoncé de cette manière aux syndicats Christina Foerster, CEO de Brussels Airlines, le fait que la compagnie allait voler de ses propres ailes au sein du groupe Lufthansa. Les syndicats ont réagi positivement mais il sera question d'économies ces prochains mois.

Christina Foerster, la nouvelle CEO de Brussels Airlines, affirme que la compagnie belge, désormais intégrée dans Eurowings, n'est plus en danger immédiat mais doit être plus rentable. Le nom de la société pourrait changer sur le réseau européen, annonce l'Allemande au cours d'un entretien accordé à La Libre Belgique mardi.