Tout sur Christie Morreale

Puéricultrices, animateurs culturels, agents de propreté, aides à domicile... quelque 65.000 personnes travaillent en Wallonie sous le statut APE. Ces emplois sont subsidiés par la Wallonie, qui a prévu à cet effet la coquette somme de 1,187 milliard d'euros en 2022. Le problème, c'est que ce montant a été décidé l'an dernier, lors de l'élaboration du budget, et qu'il n'a pas intégré le fait que les salaires devraient être indexés automatiquement à quatre reprises au cours de cette année. Qui va payer ces indexations : les employeurs (communes, cpas, asbl du non-marchand, bibliothèques, centres culturels etc) ou le pouvoir subsidiant, à savoir la Wallonie ?

Le gouvernement wallon a donné son feu vert, jeudi, à la mise en oeuvre du projet "A6K/E6K" visant à créer un hub d'innovation et de formation numérique et technologique à Charleroi Métropole. Un budget global de 105 millions d'euros, dont 86,8 millions seront financés par la Commission européenne vient d'être dégagé à cet effet.

La réunion entre les représentants du personnel d'AGC Fleurus et plusieurs membres du gouvernement wallon, qui s'est tenue lundi matin, a été constructive, a assuré le porte-parole du ministre-président wallon. Selon ce dernier, l'exécutif wallon va prendre contact avec la direction de l'entreprise afin de convenir d'une rencontre prochaine.

Dès l'adolescence, elle était attirée par la politique. Elle a étudié la criminologie pour amener une touche de psychologie, de médical et de social dans son cursus en droit. Tout ce qu'il fallait pour une future ministre de la Santé.

Depuis mars 2021, la demande de l'emploi en Wallonie repart à la baisse pour atteindre aujourd'hui le chiffre de 201.797 demandeurs d'emploi inoccupés. Ce qui représente une diminution de 5,4 % par rapport à 2020 et ce, dans toutes les catégories d'âge, a indiqué lundi Marie-Kristine Vanbockestal, administratrice générale du Forem.

L'incubateur et accélérateur de croissance pour techno-entrepreneurs wallons et bruxellois a inauguré ses nouvelles installations sur le site liégeois du Val Benoit.

Représentant aujourd'hui un emploi sur huit en Wallonie, l'économie sociale constitue un véritable levier d'avenir mais manque de visibilité. Afin de booster ce modèle alternatif, plus éthique, plus durable et pourvoyeur d'emplois de qualité, une campagne de promotion est lancée à destination des moins de 35 ans, a annoncé mardi la ministre wallonne de l'Emploi, Christie Morreale.

La ministre wallonne en charge de la Santé, Christie Morreale, était ce mardi en visite au centre de recherche, de développement et de production de Mithra situé à Flémalle. La société s'est dit prête à conditionner les vaccins des différentes grandes marques et à les conditionner sur ses lignes, participant ainsi au processus de production des produits. De 10 à 25 millions de doses par an pourraient être ainsi être conditionnées sur le site flémallois.

Pour faire face à l'impact de la crise sanitaire sur l'emploi, le gouvernement wallon vient d'adopter la mesure "Tremplin 24 mois +" qui vise à remettre sur le marché du travail des chercheurs d'emploi depuis plus de 24 mois dans quatorze secteurs d'activités où les besoins de main d'oeuvre se sont accentués en raison du covid-19. La mesure, liée à une enveloppe de plus de 4 millions d'euros, entrera en vigueur à la mi-décembre, a annoncé l'exécutif régional mardi soir.

Le modèle économique belge insatisfait la majorité des répondants à un sondage publié vendredi par le cabinet de Christie Morreale, ministre wallonne de l'Emploi, et Concert ES, association représentant le secteur des entreprises de l'économie sociale. Les sondés préconisent l'économie sociale, et souhaitent qu'elle ait plus de visibilité.

La ligne prévention Suicide à l'intention des indépendants lancée ce mercredi par la ministre wallonne de l'Emploi et de la Santé, Christie Morreale, est une bonne chose, estime le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI). "Quelque 55% d'entre eux se disent très stressés contre 10% avant la crise", d'après une enquête menée auprès de 738 entrepreneurs.

Sous l'impulsion de sa ministre de l'Emploi Christie Morreale (PS), la Région wallonne va mettre en place un réseau de "sentinelles" pour prévenir le suicide chez les patrons de PME et les indépendants.

La rencontre entre les représentants du gouvernement wallon - Elio Di Rupo, Christie Morreale, Willy Borsus et Philippe Henry - et la direction de GSK Vaccines aura duré un peu moins d'une heure et demie. C'est à peu près tout ce que l'on saura ce jeudi, aucune information n'ayant filtré à l'issue de la réunion, à laquelle participait également la ministre fédérale de l'Emploi, Nathalie Muylle.