Tout sur Christian Fayt

Plusieurs véhicules appartenant à NLMK, et qui servaient de navettes sur le site de Clabecq, ont été brûlés volontairement dans la nuit de mardi à mercredi sur le piquet de grève installé derrière les grilles du site. Les policiers locaux ont procédé aux constatations et le bourgmestre d'Ittre a confirmé mercredi que le procureur du Roi avait été averti, et qu'une enquête judiciaire est en cours. Alors que les responsables syndicaux rencontrent la SOGEPA ce mercredi après-midi à Liège, la plupart des personnes présentes sur le piquet à Clabecq désapprouvent ce qui s'est passé durant la nuit.