Tout sur Chômage

Le taux de chômage aux Pays-Bas a baissé pour s'établir à 2,7% en novembre, soit son niveau le plus bas depuis 2003, année où a été instaurée la méthode de calcul actuelle, a annoncé jeudi l'Office central des statistiques (CBS).

Le taux de chômage bruxellois est passé, en novembre 2021, sous la barre des 15%. Si le niveau reste beaucoup trop élevé, il n'en constitue pas moins un signe positif: il fut un temps où les ministres de l'Emploi successifs se demandaient comment ils pourraient faire pour passer sous les 20%.

La Wallonie comptait fin octobre 195.949 personnes en demande d'un emploi et inoccupées, indique l'office wallon de l'emploi. Pour le huitième mois consécutif, ce nombre diminue à un an d'écart, se réjouit le Forem, qui ajoute que la demande d'emploi se situe même sous le niveau d'octobre 2019, soit avant la crise sanitaire.

Les personnes mises au chômage temporaire en 2021 en raison de la crise du coronavirus ou à cause des graves inondations de l'été dernier ne perdront pas leur pécule de vacances ni leurs jours de congé l'année prochaine, rapporte jeudi la CSC dans un communiqué. Une information également confirmée par le cabinet du ministre fédéral de l'Economie Pierre-Yves Dermagne (PS).

Se lever chaque matin, s'habiller et aller travailler pour ne pas gagner beaucoup plus que les allocations de chômage, avouez que ce n'est pas vraiment motivant.

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 11,6% en Belgique en août, à 324.962 chômeurs complets indemnisés, soit 42.661 de moins qu'en août 2020, annonce lundi l'Office national de l'emploi (Onem).

"Il faut répondre à la pénurie de main-d'oeuvre de manière efficace, sans plus tarder", estime vendredi le ministre fédéral de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne (PS). Le socialiste a réuni dans l'après-midi ses homologues régionaux pour des discussions informelles sur la question des métiers en pénurie.

Les Wallons qui se rendent en Flandre pour trouver un job sont de moins en moins nombreux, relate L'Echo. Alors que 53.000 d'entre eux travaillaient encore au nord du pays en 2011, ils n'étaient plus que 42.000 dans le cas en 2020, soit un recul de 20% sur dix ans, d'après des chiffres collectés par le parlementaire flamand Robrecht Bothuyne (CD&V) et confirmés par le Forem.

Le chômage a augmenté de 0,7% par rapport au mois de juin et de 1,1% par rapport au mois de juillet 2020. Il est en baisse chez les jeunes depuis un an (-7,7%) mais atteint toujours un taux de 20%. En Flandre, les chiffres du chômage sont en nette amélioration puisque la région compte 13% de demandeurs d'emploi en moins par rapport à l'année dernière à la même époque.

Environ 30% des personnes employées via le système viennent en effet d'un autre emploi régulier. Le public cible initial, soit les chômeurs ou inactifs de longue durée, représente seulement 44% des travailleurs du système.