Tout sur Charlie Hebdo

La dessinatrice de presse Coco commençait à se faire une belle place au sein de la rédaction de "Charlie Hebdo" quand celle-ci a été décimée par deux terroristes, deux taches noires, informes dans ses dessins, avec deux ronds blancs à la place des yeux...

Le hashtag fête mercredi ses dix ans: ce mot-clef précédé du signe dièse a ponctué sur les réseaux sociaux, par l'émotion, la mobilisation ou l'humour, tous les événements marquants survenus dans le monde depuis 2007.

Alors que Charlie Hebdo sortira mercredi prochain à un million d'exemplaires, les offres de vente du dernier exemplaire du journal satirique, introuvable en kiosque dès mercredi, fleurissaient jeudi sur internet. Parfois à des tarifs astronomiques. Mais la réalité est autre: avant l'attentat, l'hebdomadaire était au bord de la faillite.

L'histoire peut parfois être cruellement ironique. La rédaction de Charlie Hebdo est assassinée au lendemain de la visite mouvementée d'Eric Zemmour à Bruxelles. Sa vision d'une France devenue violente parce que déconstruite par les élites est-elle confortée par ce drame ? Ou, comme le pense Noël Mamère (qui a rédigé une réponse au livre du polémiste), le monde de Zemmour n'a-t-il aucun avenir?

Attachant, passionnant, intelligent, laissant deviner à son doux accent méridional qu'il était né à Toulouse, le journaliste et économiste Bernard Maris est l'une des victimes du terrible attentat dont a été victime le magazine Charlie Hebdo ce mercredi. Il s'en est allé à 68 ans, en compagnie de Cabu, Charb, Wolinski...