Tout sur Charles Michel

A la veille de la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen, les dirigeants de l'UE ont signé mercredi l'accord post-Brexit conclu avec Londres pour encadrer la rupture historique, qui doit dans la journée être paraphé par Boris Johnson et soumis au vote des parlementaires britanniques.

Les représentants des Vingt-Sept ont donné leur feu vert lundi à une application provisoire au 1er janvier de l'accord commercial post-Brexit conclu entre Bruxelles et Londres, dans l'attente d'une approbation par les eurodéputés prévue d'ici fin février.

Les prix de l'essence et du diesel ne sont pas indexés au 1er janvier, a confirmé vendredi le cabinet du ministre des Finances, Alexander De Croo. Sans cette décision, qui est donc maintenue malgré la chute du gouvernement Michel, les prix du diesel et de l'essence auraient augmenté d'1,5 centime d'euro le litre.

Nous avions un gouvernement fédéral qui ne représentait qu'un tiers des francophones. Maintenant, il ne représente plus qu'un tiers des Belges. Est-ce démocratiquement raisonnable ? Oui, si cela ne dure que quelques mois, semble penser le Premier ministre Charles Michel.

Le conseil des ministres a approuvé vendredi un avant-projet de loi qui contient une grande partie des mesures du "jobsdeal". Selon le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, 95% de ce programme qui vise à activer les demandeurs d'emploi et à résorber les métiers en pénurie est désormais approuvé par le gouvernement. Seule manque la dégressivité des allocations de chômage pour laquelle des propositions sont attendues d'ici la semaine prochaine.

Le président français Emmanuel Macron et le roi Philippe sont arrivés lundi en fin d'après-midi à l'Hôtel de ville de Gand. Ils y ont rencontré, en compagnie du Premier ministre Charles Michel et du ministre-président flamand Geert Bourgeois, différents acteurs économiques dont plusieurs CEO. La délégation a été reçue par les autorités communales et provinciales.

Liège sera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe, a confirmé le responsable européen du géant chinois de l'e-commerce, Terry von Bibra, aux journaux De Tijd et Het Laatste Nieuws. La venue de la société chinoise avait été annoncée en grande pompe par Charles Michel cet été, mais les Pays-Bas avaient laissé entendre peu après qu'ils pourraient rafler la mise.

La société bruxelloise Easyfairs, spécialisée dans l'organisation de salons, a été désignée lundi soir 'Entreprise de l'année', un prix organisé par le bureau de consultance EY en collaboration avec L'Echo et BNP Paribas. Elle succède à Spadel, qui l'avait remporté l'an dernier.