Tout sur CGSP

"Un démantèlement" de Proximus et "une mise à mal du dialogue social", selon les syndicats

Les syndicats de Proximus n'ont pas accueilli positivement l'annonce de la création d'une co-entreprise entre l'opérateur semi-public et son rival Orange pour le partage de leur réseau d'accès mobile. Ils évoquent un "démantèlement" de l'entreprise. La manière de procéder, sans que les représentants des travailleurs n'aient été avertis au préalable, est "une mise à mal du dialogue social" au sein de Proximus, a dénoncé Laurent Malengreau, de la CGSP.

Bpost : "Il nous reste mille et une questions"

Le syndicat socialiste CGSP au sein de Bpost se montre "critique mais constructif" à propos du plan de l'entreprise de ne plus distribuer le courrier non-Prior que deux fois par semaine. "Nous avons encore mille et une questions." Le SLFP s'interroge pour sa part sur les modalités pratiques. Le syndicat libéral souligne l'importance du marché des colis pour les entreprises postales, surtout en matière d'emplois.

Syndicat et mutualité socialistes veulent un nouveau pacte social et économique

Le syndicat socialiste FGTB et les mutuelles Solidaris doivent adopter lundi, lors d'un colloque conjoint, une déclaration commune en vue des élections du 26 mai. Ils en appellent à la conclusion d'un nouveau pacte social et économique "pour ne laisser personne au bord du chemin". Pour Jean-Pascal Labille, à la tête de Solidaris, le nouveau pacte est l'alternative à l'autoritarisme ou le chaos qui nous guettent.

Tensions chez Skeyes: retards sur les vols à destination du Brussels Airport

Le syndicat chrétien (ACV/CSC Transcom) a annoncé de nouvelles actions des contrôleurs aériens de Skeyes lundi matin. Les plus grosses perturbations étaient attendues entre 8 et 16 heures, avec des retards à la clé. A Brussels Airport, les vols au départ ne connaissaient pas de problème, alors que pour ceux à destination de Zaventem, "la capacité ne sera pas toujours suffisante", a expliqué une porte-parole.

Proximus envoie déjà les 58 ans et plus en pension anticipée

Les travailleurs de Proximus qui voient leur poste disparaître, peuvent depuis 2016 partir à la pension à partir de 58 ans. Ce système a été prolongé au début de cette année, même si le soutien politique à cette mesure se fait attendre, relève De Standaard, vendredi.

Craintes de pertes d'emploi chez Proximus, la cotation de l'action suspendue jusque jeudi matin

La cotation de l'action Proximus, suspendue mercredi matin, ne reprendra pas avant jeudi matin, a fait savoir l'opérateur télécom. Une communication à la presse sera en effet envoyée demain avant l'ouverture de la Bourse de Bruxelles, à 9h00. Un important plan d'économies serait en préparation. Les syndicats ont été convoqués jeudi matin pour être informés des plans de la direction.