Tout sur centrales nucléaires

La production totale d'électricité en Belgique l'an dernier a augmenté d'environ 13,5% par rapport à 2020, selon le rapport annuel de la Creg, le régulateur fédéral de l'énergie, publié lundi. Avec 93,3 TWh (Terawattheure), elle atteint un niveau record.

Si l'on a beaucoup parlé de la dépendance au gaz et au pétrole russe, la Belgique est également liée au pays de Vladimir Poutine via ses achats d'uranium. Selon la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten (Groen), qui officialise pour la première fois la donnée, 20% de l'uranium importé en Belgique pour nos centrales vient de Russie, et 19,7% du Kazakhstan, écrit Le Soir.

La décision tardive du gouvernement de prolonger les centrales nucléaires les plus récentes implique qu'elles ne seront prêtes qu'en 2027, selon le CEO d'Engie Belgique, Thierry Saegeman, qui s'est exprimé en ce sens lors d'un débat avec De Tijd. Le quotidien publie l'information jeudi.

"The proof of the pudding is in the eating", diraient les Anglais (que l'on pourrait traduire par "le pudding, c'est quand on le mange qu'on le juge"), mais les exploits culinaires liés au pacte énergétique n'augurent pas vraiment de la haute gastronomie au menu de 2018.

Prenez le plus rapidement possible une décision sur la durée de vie des centrales nucléaires, afin de libérer la voie pour les investissements dans de nouvelles centrales énergétiques. Tel est l'avis du rédacteur en chef du Trends néerlandophone, Daan Killemaes.

Le patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, plaide pour davantage de visibilité sur la politique de l'énergie en Europe, l'incertitude empêchant les entreprises d'investir. En particulier, il milite en faveur d'un relèvement des prix des certificats carbone et pour la constitution accélérée, dès 2017, d'une banque centrale des certificats CO2 en Europe.