Tout sur Caterpillar Belgium

Le nombre d'anciens travailleurs de Caterpillar Belgium qui ont retrouvé un emploi depuis leur licenciement s'élève à 748, a indiqué lundi le porte-parole du Forem, l'office de l'emploi wallon. Selon lui, 68% d'entre eux ont signé un contrat à durée indéterminée (CDI), 13% un contrat à durée déterminée (CDD), 16% sont intérimaires et 3% sont devenus indépendants à titre principal.

Plus de 1.600 des quelque 2.000 travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) ont quitté l'entreprise depuis la mise en oeuvre du plan de restructuration. Celui-ci avait été annoncé aux syndicats voici un an, le 2 septembre 2016 précisément. Pour l'heure, aucun accord n'est encore officiellement intervenu avec un repreneur pour l'occupation du site.

Quelque 87 des 502 travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) qui ont quitté l'entreprise fin avril et ont intégré dans la foulée les cellules de reconversion ne s'y trouvent plus, a indiqué lundi la porte-parole du Forem. Selon elle, la majorité d'entre eux a retrouvé un emploi entre-temps.

Au total, ce sont 910 travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies qui ont officiellement quitté l'entreprise mercredi. Cette deuxième vague de licenciements planifiée dans le cadre de la fermeture complète de l'usine carolo porte désormais à plus de 1.400 le nombre de travailleurs ayant déjà quitté l'entreprise.

Plus de 900 travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) feront partie de la deuxième vague de licenciements programmée le 31 mai prochain. Ils intégreront dès le lendemain les cellules de reconversion situées à Châtelineau, La Louvière et Namur, a indiqué la porte-parole du Forem, qui organise ces cellules.

Syndicats et direction de l'entreprise Yusen Logistics à Courcelles ont entamé jeudi la phase 2 de la procédure Renault, a indiqué jeudi Johnny Coin, délégué syndical FGTB UBT. Comme les discussions sur le plan social se sont déjà tenues entre les deux parties, la phase ouverte jeudi devrait en principe se résumer à sa plus simple expression.

Le gouvernement wallon, qui avait menacé Caterpillar d'expropriation après que le groupe eut annoncé son intention de fermer son site de Gosselies, a obtenu de l'entreprise la cession pour l'euro symbolique de ce site stratégique de près de 100 hectares et des ses principales installations, a annoncé lundi le ministre-président Paul Magnette.

Le conseil d'entreprise extraordinaire programmé jeudi au sein de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) a été reporté, ont indiqué mercredi soir syndicats et direction de l'entreprise. Censée être la dernière de la phase d'information et de consultation de la procédure Renault, cette réunion devrait en principe se tenir le 23 mars prochain.

La proposition de la direction de Caterpillar Belgium à Gosselies a été acceptée par 95,68% des employés et cadres de l'entreprise qui ont participé lundi au référendum. Le taux de participation à ce dernier a été de 80%, a annoncé lundi la direction de l'entreprise.

Le personnel ouvrier de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) s'exprimera lundi et mardi sur le pré-accord négocié le week-end dernier entre syndicats et direction. Les ouvriers des deux premières pauses participeront au référendum lundi, ceux de la troisième le feront mardi matin.

Les délégués syndicaux de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies ont présenté lundi après-midi lors de deux assemblées générales du personnel ouvrier le préaccord qu'ils ont négocié tout au long du week-end. Les 19 pages du texte ont été détaillées par rapport aux situations personnelles des différentes catégories d'ouvriers.