Tout sur Catastrophe naturelle

"Ce n'est pas parce que vous avez acheté un terrain à bâtir que vous pouvez construire dessus." Pour nombre de propriétaires, la douche s'annonce glacée. Entre-temps, pouvoirs régional et locaux fourbissent leurs armes avec pour enjeu savoir qui paiera.

Déblayé, le site de Vaux-sous-Chevremont qui a été touché lors des inondations est maintenant en cours de nettoyage mais les infrastructures resteront à l'arrêt au moins jusqu'en fin d'année. La cinquantaine de travailleurs employés à l'atelier de Vaux-sous-Chèvremont est en chômage économique jusqu'en fin d'année.

On entend souvent dire, assez cyniquement, que les grandes catastrophes sont certes des désastres humains mais constituent aussi des coups de pouce à l'économie. Eh bien en fait... non.

Les ouragans Irma, qui frappe la Floride depuis dimanche et Harvey, qui a provoqué des inondations catastrophiques au Texas, vont coûter 290 milliards de dollars, ou 1,5 point de pourcentage du PIB des Etats-Unis, selon le service de météorologie privé Accuweather.

Le tremblement de terre qui a secoué le centre de l'Italie la semaine dernière est venu le rappeler : au-delà de tragiques bilans humains, les catastrophes naturelles ont aussi un profond impact sur les sociétés et les économies