Tout sur Carsten Spohr

Direction et syndicats des pilotes de Brussels Airlines se retrouveront ce lundi après-midi, dès 13h00, à la table des négociations. La réunion s'avère cruciale car les représentants des pilotes ont promis à ces derniers d'ensuite leur faire un point de la situation. Un préavis de grève est toujours actif et de nouvelles actions ne sont donc pas à exclure si les pilotes ne se retrouvent pas dans les propositions de la direction.

Les grèves au sein de Brussels Airlines augmentent les coûts de la compagnie, réduisent ses profits et signifient qu'il y aura moins d'avions pour elle, met en garde le CEO de Lufthansa, Carsten Spohr, dans un entretien accordé au journal La Libre Belgique. "La compagnie ne grandira que si les résultats suivent."

Les syndicats de Brussels Airlines déplorent le timing des déclarations du CEO de Lufthansa, Carsten Spohr, au sujet de la grève des pilotes du mois dernier. "Nous avons besoin de sérénité et de calme, pas d'huile sur le feu", réagit-on du côté syndical. Les représentants du personnel réitèrent leur demande de clarté quant à l'avenir de Brussels Airlines au sein du groupe Lufthansa et de sa filiale Eurowings.

Lufthansa prévoit d'engager 8.000 travailleurs en 2018, a annoncé la compagnie allemande lundi. Plus de la moitié d'entre eux permettront de renforcer le personnel de cabine et 900 pilotes seront embauchés. Lufthansa compte actuellement 130.000 travailleurs en tout.

Lufthansa se prépare financièrement à une reprise d'une grande partie d'Air Berlin. Le conseil de surveillance du groupe aéronautique allemand a ainsi libéré mardi un milliard d'euros pour l'achat de 61 avions de la compagnie en faillite. Ceux-ci seront surtout destinés à sa filiale Eurowings. L'argent provient des fonds disponibles en cash.

Les compagnies aériennes Lufthansa et easyJet ont été sélectionnées comme soumissionnaires préférentiels pour la reprise d'une partie de leur consoeur en crise financière Air Berlin, ont décidé les curateurs. Ceux-ci vont à présent négocier avec les deux entreprises jusqu'au 12 octobre, tout en gardant des contacts avec les autres parties intéressées.

Le CEO du groupe Lufthansa, Carsten Spohr, a fait une mise au point sur le rachat de Brussels Airlines, dans La Libre et le Tijd. Il a confirmé que le nom 'Brussels Airlines' allait disparaître et que la compagnie belge serait intégrée dans le pôle low cost Eurowing, "un groupe qui aide les petites compagnies à survivre et à croître face à la concurrence européenne."

Aucune décision n'a encore été prise pour savoir sous quelle forme opérera Brussels Airlines à l'avenir, a indiqué la compagnie mardi en réaction à une information de la VRT. La VRT rapportait, sur base de sources proches de la direction et des syndicats, que la chance était grande que Brussels Airlines poursuive ses activités sous la forme actuelle durant deux ans au moins.

La compagnie aérienne Lufthansa, actionnaire de Brussels Airlines, prévoit d'intégrer de plus petites compagnies au sein de sa filiale à bas coûts Eurowings. Un scénario qui pourrait concerner Brussels Airlines, a laissé entendre lundi le patron de Lufthansa, Carsten Spohr.