Tout sur Carsten Brzeski

Préoccupée par la dynamique de l'inflation plus que par la croissance, la Banque centrale européenne devrait préparer jeudi la sortie de sa politique controversée de taux négatifs, en commençant par remballer son dernier outil de rachat de dettes.

La Banque centrale européenne a conservé jeudi son cap monétaire accommodant malgré une inflation record en zone euro, mais s'est montrée moins affirmative sur l'absence de relèvement des taux cette année face à une situation qui "a changé", selon sa présidente.

Il y a cinq ans - en pleine crise de l'euro - Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne, arrivait dans l'antre du lion. Devant une assemblée de banquiers londoniens de premier ordre, il a juré de sauver l'euro. Le bourdon est-il entre-temps devenu une abeille ?

Le patron de la BCE, Mario Draghi, va s'efforcer jeudi de rassurer les marchés après leur avoir donné des sueurs froides fin juin en induisant une fin prématurée de l'argent très bon marché en zone euro.