Tout sur Carrefour Belgique

Plus exigeants, plus informés, souvent contradictoires aussi, les clients-citoyens forcent les géants de la distribution à s'adapter. Tous déploient un nombre incalculable d'actions liées à la responsabilité sociale et environnementale. C'est qu'il en va de leur survie, à l'ère de la défiance généralisée.

Carrefour Belgique et Medi-Market Group ont signé un partenariat à long terme qui permettra de proposer des produits de santé et de bien-être dans les hypermarchés, indique la chaîne lundi. Les parapharmacies s'installeront dans les magasins où la demande pour ce type de produits est forte et où l'espace est suffisant.

En partenariat avec Vinçotte, le distributeur a développé une blockchain alimentaire destinée à garantir la traçabilité de la viande de porc artisanale belge. Les clients peuvent dorénavant avoir accès à toute une série d'informations en scannant les articles. Souci de transparence ou coup marketing ?

Le groupe Carrefour Belgique et la centrale d'achat Provera Belux, qui représente les enseignes de grande distribution Cora, Louis Delhaize, Match, Smatch et Délitraiteur, ont conclu un accord afin d'acheter des produits en commun pour la Belgique et le Luxembourg, annoncent-ils mardi. Cela fera de Carrefour Belgique la deuxième plus grande centrale d'achat du pays.

La direction de Carrefour Belgique a signé un protocole d'accord concernant le plan de transformation de l'enseigne avec ses partenaires sociaux, indique-t-elle vendredi. Le nombre d'emplois supprimé est réduit à 950, au lieu des 1.233 évoqués depuis le mois de janvier. Quatre formules de départ volontaires seront proposées aux travailleurs afin d'éviter tout licenciement sec.

"Que les politiques arrêtent de s'égosiller sur la prépension et que l'on puisse mettre en oeuvre l'accord", a indiqué vendredi Myriam Delmée, vice-présidente du Setca, à l'issue de la signature du protocole d'accord entre les syndicats et la direction de Carrefour. "Nous sommes maintenant dans l'énorme deuxième phase de l'application de l'accord."

Sabine Laruelle a démissionné de son poste d'administratrice de Carrefour Belgique, annonce vendredi sur Twitter le ministre wallon de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet. Sabine Laruelle était également conseillère auprès du cabinet du ministre Jeholet, une situation qui a été dénoncée par le PTB.

Nous venons d'apprendre qu'un conseil d'entreprise extraordinaire est prévu ce jeudi 25 à 14h chez Carrefour Belgique, soit 48 heures après l'annonce par Alexandre Bompard, nouveau CEO du groupe, d'un plan de transformation au niveau mondial. Une annonce qui doit intervenir ce mardi en matinée. Les syndicats se veulent prudents. Rien ne filtre jusqu'à présent. "Mais l'organisation d'un tel conseil d'entreprise ne présage rien de bon", nous dit-on. Les travailleurs belges, qui craignent un plan social, seront donc fixés jeudi.

Des emplois sont en danger chez Carrefour Belgique où trop de supermarchés ne sont pas assez rentables, rapportent vendredi Het Laatste Nieuws et De Morgen. Dans ce contexte, les syndicats craignent le pire lors de la présentation du plan stratégique du groupe le 23 janvier prochain.

Après six ans passés à la tête des hypermarchés belges du groupe Carrefour, l'homme a aujourd'hui pour mission de faire évoluer les différents concepts de l'enseigne.