Tout sur Carrefour

Racheté en 2016 par le géant de la distribution, le n°1 français du commerce bio en ligne livre depuis quelques semaines le Benelux en 24 heures depuis son entrepôt de Nivelles. Quels sont les plans et défis de ce nouvel acteur qui entend bien se faire une place aux côtés de joueurs locaux comme eFarmz ou Kazidomi ?

Alors que depuis quelques jours les promotions sont de retour en magasin, Tests-Achats constate que celles-ci n'ont eu jusqu'à présent qu'un impact très limité sur les prix. L'association de défense des consommateurs appelle donc vendredi "tous les distributeurs à revenir rapidement aux niveaux de prix antérieurs à la crise pour soulager le portefeuille des nombreux consommateurs en situation difficile".

A l'heure de l'e-commerce, de la livraison à domicile pour des biens mais aussi des repas, des algorithmes intelligents et de la prédominance des géants du Web, comment voir l'avenir de la grande distribution à long terme ? Nous avons réuni Geoffroy Gersdorff, responsable de Carrefour Belgium jusqu'en début d'année, et le conférencier Stéphane Mallard, pour un voyage surprenant dans le futur du "retail ".

Je gère un parc aquatique, une chaîne de supermarchés, des complexes cinématographiques, etc. Bref, ces lieux qui attirent les foules. Comment continuer à faire venir mes clients en période de coronavirus ? Faut-il communiquer sur les actions de prévention mises en place ? Faut-il prévoir des promotions ?

Imaginez : vous terminez vos courses, arrivez en caisse et, au lieu de devoir sortir votre carte bancaire, vous apposez votre pouce sur un écran, votre compte étant alors automatiquement débité. C'est ainsi que le distributeur français entend nous permettre de payer à l'avenir. "Aucun test en magasin n'est mené à ce stade mais nous effectuons des recherches techniques et légales afin de nous assurer que nous restons bien dans les clous", explique sa porte- parole, Siryn Stambouli.

Dans un marché de l'alimentation atone et en pleine fragmentation, nos grandes surfaces se voient contraintes de chercher d'autres relais de croissance. Tous les groupes se lancent aujourd'hui dans la petite restauration. Bienvenue dans l'ère de la "distriration".