Tout sur Caroline Copers

L'organisation patronale flamande Voka a proposé mardi de supprimer 3% de l'indexation des salaires et de la "compenser" par un chèque de 500 euros nets aux travailleurs concernés. Une nouvelle attaque contre le système d'indexation automatique des salaires qui passe très mal du côté syndical. "Si c'est la guerre qu'ils veulent, ils l'auront", réagit le président du syndicat ACV Metea (CSC), William Van Erdeghem.

Au nord du pays, la ministre de l'Emploi, Hilde Crevits (CD&V), compte bien remettre au travail les chômeurs de longue durée. Les personnes inactives depuis plus de deux ans devront effectuer des travaux d'intérêt général à partir de 2023, avec des sanctions en cas de refus. Les syndicats s'y opposent.