Tout sur Carlo Di Antonio

Le gouvernement wallon, fatigué des grèves au Tec, menace d'aller plus loin dans la sous-traitance de lignes à des opérateurs privés. Notamment pour le futur tram à Liège.

Le ministre wallon de l'Économie et de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet, a fait savoir ce matin à l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (AWEX) tout son mécontentement à l'égard des critiques de cette dernière sur le manque de grands terrains en Wallonie pour accueillir des entreprises étrangères, a-t-il affirmé mardi en commission du parlement wallon.

Le gouvernement wallon a décidé, dans le cadre de la confection de son budget 2018, de modifier la taxation sur le captage des eaux de surface pour les industriels. Ces modifications, qui ne s'appliquent de facto qu'à Engie Electrabel, devraient rapporter huit millions d'euros, indique mardi L'Echo sur son site internet.

Le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio a dévoilé mercredi la date d'entrée en vigueur du Code du développement territorial (CoDT), la boîte à outils de l'aménagement du territoire: ce sera le 1er juin prochain, au terme d'un programme de formation des agents communaux et régionaux.

Le point de contact (tropviteuse.be) mis sur pied jeudi par Test-Achats, permettant aux consommateurs de signaler un appareil qui s'est usé trop rapidement, avait déjà recueilli quelque 450 signalements quelques heures à peine après son lancement, annoncé jeudi un porte-parole de l'organisation de défense des intérêts des consommateurs.

L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats a décidé de partir en guerre contre l'obsolescence programmée en lançant un point de contact internet à l'adresse tropviteuse.be. Son objectif: réaliser des tests ciblés et augmenter la pression sur les fabricants pour qu'ils produisent des appareils plus durables.

L'abandon par la compagnie aérienne VLM Airlines (Vlaamse Luchttransportmaatschappij) de ses vols initiés il y a un mois à peine à Liège Airport est "assez incompréhensible", a affirmé mercredi le ministre wallon en charge des aéroports, Carlo Di Antonio, qui exonère au passage l'aéroport régional de toute faute.

TEB Participations, l'actionnaire majoritaire de Liège Airport, s'est dit étonné à la suite des propos tenus par le ministre de tutelle Carlo Di Antonio concernant la création d'une structure de gestion unique pour les deux aéroports wallons. Liège Airport et son directeur, Luc Partoune, n'ont quant à eux pas souhaité réagir.

Le ministre wallon en charge des aéroports, Carlo Di Antonio, confirme vendredi dans L'Avenir sa préférence pour une structure de gestion unique pour les aéroports de Charleroi (BSCA) et de Liège. Il espère réduire à 8 millions la redevance de BSCA et réclame pour Liège Airport "un pas de côté" de José Happart et Luc Partoune.