Tout sur Caracas

Le Venezuela a été déclaré "en défaut partiel" sur sa dette par l'agence de notation S&P Global Ratings, quelques heures après deux réunions de créanciers lundi à Caracas et à New York, une menace qui planait depuis plusieurs semaines sur ce pays pétrolier ruiné.

Le Venezuela, en profonde crise économique, se rapproche d'un défaut de paiement sur sa dette extérieure, estimée à quelque 150 milliards de dollars, alors qu'il doit rembourser de nombreuses échéances prochainement. Quel est le mécanisme qui le déclenche, avec quelles conséquences ?

Le Venezuela vit sa pire crise politique depuis des décennies, marquée par les pénuries d'aliments et les manifestations. Mais la situation pourrait encore empirer alors que se profile le spectre d'un défaut de paiement.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a prolongé jusqu'au 20 janvier la validité des billets de 100 bolivars, unité monétaire la plus élevée jusqu'ici, dont le retrait brutal a provoqué émeutes et tentatives de pillage dans ce pays en plein marasme économique.

Les quatre pays fondateurs de la communauté économique du Mercosur - Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay - ont suspendu leur cinquième partenaire dans ce bloc, le Venezuela, pour non-respect de la charte de l'organisme, une décision rejetée par Caracas.

Derrière son comptoir, dans une parfumerie du quartier de Petare à Caracas, Eidis se désole des rayons presque vides. Mais dans la rue, sur les étals du marché noir, on trouve un peu de tout: "c'est une mafia", soupire-t-elle. Mais même cette mafia commence à ressentir les effets des pénuries.