Tout sur camions

Le péage kilométrique des poids lourds est entré en vigueur ce matin. Cela grince : des camionneurs bloquent des routes en Wallonie. D'autres, qui s'y sont pris tard pour s'inscrire, font la file devant les distributeurs de terminaux à la frontière néerlandaise.

Quelque 60.000 boîtiers équipant les camions pour la taxe kilométrique ont été remplacés et 20.000 doivent encore l'être, à cause d'un problème de défectuosité, rapportait vendredi le journal L'Echo. Contacté par l'agence Belga, Edward Claessens, de Viapass, indique qu'il s'agit d'un problème de mise à jour. Pour l'Union Professionnelle du Transport par Route (UPTR), "il existe bien un problème de mise à jour mais cela s'ajoute au problème des boîtiers défectueux".

La future taxe kilométrique, qui doit entrer en vigueur le 1er avril, serait illégale à plusieurs points de vue, d'après une analyse juridique réalisée par l'avocat fiscaliste Michel Maus et relayée par L'Écho ce jeudi.

Les transporteurs routiers ne se bousculent pas pour commander les boitiers pour le péage kilométrique qui entre en vigueur le 1er avril prochain. A peine 16.760 terminaux ont été livrés sur les 600.000 ou 800.000 qui devraient être commandés pour couvrir le trafic. Le concessionnaire Satellic espère attirer les poids lourds avec une tombola...

L'entrée en vigueur en Belgique de la taxe kilométrique pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes, prévue le 1er avril 2016, entraînera une hausse du prix de revient du transport routier, que la Fédération royale belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques (Febetra) évalue à 7,94% en moyenne pour le transport national général, indique-t-elle mercredi.