Tout sur Cameleon

Le collège des curateurs de Cameleon a refusé l'offre de reprise déposée par des anciens travailleurs de l'entreprise de vente de prêt-à-porter, accompagnés de deux jeunes entrepreneurs, écrit vendredi L'Echo. Ils proposaient environ 500.000 euros pour le stock.

Une partie du management emmenée par la managing director Pascale Switten planche sur un scénario de reprise.

Famous Clothes, la structure qui chapeaute les deux comptoirs privés Cameleon (à Genval et Woluwe-Saint-Lambert), vient de faire aveu de faillite, annonce vendredi L'Echo sur son site internet.

Après avoir terminé de panser les plaies de Cameleon, Bruno Pfalzgraf s'est attelé à revoir le fonctionnement de l'enseigne de vêtements, à la digitaliser, et à investir dans le marketing. Avec un pari pour 2019 : un retour à la croissance.