Tout sur Caïman

La taxe Caïman, qui vise les deniers que les Belges ont logé dans des paradis fiscaux, n'a rapporté l'an dernier que 5 millions d'euros, soit un centième des 510 millions que le ministre des Finances Johan van Overtveldt a inscrits au budget, selon un article paru dans Het Laatste Nieuws, mardi.

Le ministre des Finances veut étendre l'application de la taxe Caïman aux contrats d'assurance-vie. Une intention louable de lutte contre les abus qui risque d'insécuriser à tort certains placements en bon père de famille.

Une fois de plus, le gouvernement a dû constater, en cours d'année, que le budget présente un déficit largement supérieur à celui qui avait été estimé lors de son élaboration.