Tout sur ByteDance

L'administration Trump a indiqué mercredi travailler à une solution sur le dossier de l'application chinoise TikTok que le gouvernement cherche à interdire du territoire américain, alors que le groupe chinois a demandé un délai d'un mois avant d'être contraint à vendre ses activités américaines.

Les utilisateurs américains vont continuer de pouvoir télécharger TikTok et ses mises à jour, au moins pour l'instant, grâce à un juge américain qui a bloqué dimanche in extremis la suspension de l'appli ordonnée par l'administration Trump au nom de la sécurité nationale.

A trois jours de l'échéance qui scellera le sort de TikTok aux Etats-Unis, les négociateurs s'efforçaient toujours jeudi de trouver une nouvelle structure de propriété pour la populaire application chinoise de vidéos qui soit acceptable tant pour Pékin que pour Washington.

L'administration Trump n'avait pas pris de décision mercredi soir sur l'accord entre TikTok et l'américain Oracle, qui doit permettre à la populaire application de rester active aux Etats-Unis, a indiqué Donald Trump, assurant ne vouloir aucune faille sur la sécurité.

Le réseau social est en pleine tourmente au pays de l'oncle Sam. Et il serait prêt à tout pour pouvoir y rester, après que Donald Trump a menacé de l'interdire sur son territoire. TikTok est actuellement dans le collimateur des autorités américaines, qui ne voient pas d'un bon oeil que l'entreprise chinoise "siphonne" les données des utilisateurs, en pleine guerre commerciale. Les explications.