Tout sur Bundesbank

Les intérêts réalisés depuis 2010 sur les obligations grecques achetées pour alléger la dette du pays surtout par l'Allemagne, seront retournés à la Grèce, a assuré samedi le ministre allemand des Finances Olaf Scholz, soulignant que "personne ne veut gagner de la crise grecque".

La Bundesbank, la banque centrale allemande, a annoncé mercredi avoir terminé le rapatriement de toutes ses réserves d'or encore stockées à Paris et d'une partie de celles se trouvant aux Etats-Unis, un chantier sensible bouclé avec près de trois ans d'avance.

En tant que président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi ne reçoit pas le salaire le plus élevé de tous les banquiers centraux. En Belgique, Jan Smets a notamment un montant plus élevé sur sa fiche de salaire.

La Banque centrale européenne (BCE) pourrait réinstaurer le régime avantageux de financement dont bénéficiaient les banques grecques, si Athènes consent à poursuivre son programme de réformes, a expliqué jeudi le président de la Bundesbank Jens Weidmann.

La Banque centrale allemande prévoit qu'un nouveau plan d'aide sera accordé à la Grèce cette année ou début 2014, affirme dimanche "Der Spiegel". Dans un document interne de la Bundesbank, ses experts qualifient la performance du gouvernement grec d'"à peine satisfaisante".

Jens Weidmann, le président de la Banque centrale allemande (Bundesbank), a déjà songé ouvertement à démissionner en raison de son opposition au programme de rachats d'obligations de la BCE, affirme le quotidien Bild-Zeitung vendredi citant des sources financières.

"Si les Grecs lâchent l'euro, ils ne pourront plus espérer d'aide immédiatement", prévient Didier Reynders à deux jours d'élections cruciales pour la zone euro. Pas question, pour autant, d'assouplir les conditions de l'aide à la Grèce, prolonge la Bundesbank.

Jens Weidmann, nouveau président de la Bundesbank, ne compte pas révolutionner la vénérable institution : "La garantie de la stabilité monétaire doit rester le principal objectif", a-t-il affirmé en prenant les rênes de la banque centrale allemande.

Jens Weidmann succéderait à Axel Weber à la présidence de la Bundesbank, la banque centrale allemande. Une nomination qui fait déjà grincer bien des dents politiques, vu la proximité de cet homme de 42 ans avec la chancelière allemande.

Le président de la Bundesbank renoncerait, selon la presse allemande, à concourir pour la succession de Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE. La rumeur voudrait qu'il entre à la direction de Deutsche Bank. Un incertitude qui a fait plonger la Bourse de Francfort.

Le prix Nobel d'économie Paul Krugman n'est pas tendre avec Axel Weber, pressenti comme prochain président de la BCE : "Le risque d'une contagion des difficultés de la Grèce à l'Espagne et au Portugal jusqu'à l'Italie serait bien plus grand avec un président si conservateur !"