Tout sur bruxelles

Le taux d'occupation des hôtels bruxellois a baissé de plus de 50 pc à la suite des attentats perpétrés à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek à Bruxelles, a indiqué jeudi le porte-parole de la Brussels Hotels Association (BHA), Rodolphe Van Weyenbergh, qui appelle les autorités belges à l'adoption rapide de mesures face "au désastre social qui se profile".

"Jusqu'à la fin octobre 2015, le secteur hôtelier bruxellois affichait un taux d'occupation en progression de 3% (contre une croissance de 2,5% sur l'ensemble de l'année 2014). Malheureusement, celui-ci a brutalement chuté, résultante des attentats de Paris du 13 novembre", annonce la Brussels Hotels Association (BHA) mardi dans un communiqué.

Les médias étrangers ne sont pas tendres avec la Belgique depuis les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Du Monde au New York Times, notre Royaume est vu comme "un état défaillant" peuplé de terroristes. Le journal anglais The Economist a voulu démontrer le contraire.

Suppression du bonus logement, augmentation de l'abattement des droits d'enregistrement, baisse des droits de donation... Le futur tax shift bruxellois devrait en grande partie s'articuler autour de mesures touchant l'immobilier, si l'on en croit les recommandations des experts fiscaux indépendants transmises au gouvernement.

On dénombrait fin août en Région de Bruxelles-Capitale 102.973 chercheurs d'emploi inoccupés (DEI), soit une diminution de 8.656 personnes par rapport à l'année précédente (-7,8%), indique mercredi l'office régional de l'Emploi, Actiris.

La firme était déjà dans l'oeil du cyclone avec UberPop et ses particuliers devenus chauffeurs, elle pourrait récidiver en lançant UberX, un service avec cette fois des pros derrière le volant. Etonnant, quand on sait qu'Uber a toujours clamé que c'était impossible à Bruxelles.

Alors qu'elle défraie la chronique avec son service UberPop permettant aux particuliers de jouer les chauffeurs de taxi, la firme américaine Uber dévoile un projet de lancer un service pro, UberX, dans notre capitale. Pourtant, une telle activité semble difficilement tenable dans les conditions actuelles du marché. Voici pourquoi.

Pour le treizième mois consécutif, le chômage en Wallonie a baissé durant le mois de juillet, rapporte jeudi le Forem. La diminution du nombre de demandeurs d'emploi inoccupés atteint 5,3%, par rapport à juillet 2014. Le taux de chômage est le plus bas observé pour un mois de juillet depuis 2002.

L'économie connaîtra une croissance plus important en Flandre que dans les deux autres régions du pays au cours de la période 2014-2020, ressort-il des prévisions économiques régionales du Bureau fédéral du Plan publiées vendredi. Le taux d'emploi devrait également augmenter plus rapidement en Flandre qu'en Wallonie et à Bruxelles.

Le cabinet américain Mercer a publié ce mercredi son classement des villes les plus chères du monde pour les expatriés. Celui-ci est largement dominé par les villes asiatiques et suisses, tandis que la Belgique pointe à la 102e position.

Bruxelles dispose officiellement depuis mardi après-midi d'un vaste programme de redéploiement de l'économie et de l'emploi, étalé sur dix ans, après la signature par les ministres régionaux et communautaires compétents -en tout une quinzaine-, ainsi que par les partenaires sociaux de la "Stratégie 2025".

Le péage kilométrique, prévu pour les camions, est pressenti pour les voitures en Flandre et à Bruxelles-Capitale. Pour Hugues Duchateau, administrateur délégué de Stractec, il y a des moyens moins chers et plus efficaces pour lutter contre les encombrements. Il défend plutôt le péage urbain.