Tout sur Bruxelles

La mise en place du travail hybride oblige les entreprises à se réinventer. Bruxelles n'échappe pas à cette vague de nouveaux aménagements de bureaux destinée à offrir des espaces de travail bien plus attractifs. Le déficit de bureau de qualité reste néanmoins un sérieux frein.

Combien de parlementaires vivent seuls ? Visiblement pas beaucoup. Par contre, la société, elle, compte de plus en plus de personnes vivant seules qui, par conséquence, paient plus de charges et de frais que les autres. À Bruxelles, la moitié des ménages sont composés d'une seule personne. Nous ne voyons pas cette réalité se refléter dans la composition des parlements. Carla Dejonghe (Open VLD) et Aurélie Czekalski (MR), célibataires et élues au Parlement bruxellois, unissent leurs forces et plaident pour un "réflexe singles" en politique.

L'économie flamande devrait enregistrer une croissance de 2,8% en 2022, avant un ralentissement à +1,3% l'an prochain en raison des conséquences de la guerre en Ukraine et de l'inflation, annonce jeudi l'office statistique du nord du pays.

La société anonyme Berlitz Schools of Languages of Benelux a été déclarée en faillite, a indiqué vendredi le tribunal néerlandophone de l'entreprise de Bruxelles. L'école de langues, qui employait une quarantaine de personnes, a immédiatement mis fin à ses activités.

Le salaire de base des employés en Belgique a augmenté de 7% entre avril 2021 et avril 2022, selon la 29e étude salariale du cabinet de conseils RH Hudson publiée jeudi. Il s'agit de la plus forte croissance salariale constatée par la société en 20 ans. La précédente étude concluait à une hausse annuelle de 2% des salaires des employés.

Bruxelles a demandé mercredi aux Vingt-Sept de réduire volontairement de 15% leur demande de gaz sur les huit prochains mois, afin de surmonter la chute des livraisons russes, et voudrait des baisses obligatoires en cas d'urgence.

On peut se demander quelle est la légitimité, en démocratie, d'une personne détenant une autorité par le mandat du peuple et qu'elle exerce malgré l'opposition de la majorité de celui-ci.

Pour chaque euro dépensé par le gouvernement wallon dans le cadre de son plan de relance, l'effet multiplicateur est estimé à 41 cents sur la valeur ajoutée wallonne. Voilà la conclusion d'un rapport commandé à l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui en a calculé les effets macro-économiques, et qu'évoque L'Echo dans ses colonnes mardi.