Tout sur Bruno Le Maire

À la recherche de recettes pour financer les mesures sociales annoncées la semaine dernière par Emmanuel Macron, le gouvernement français a tranché: il taxera dès le 1er janvier les géants du numérique, sans attendre un éventuel accord au sein de l'Union européenne.

La Banque de France a divisé par deux lundi, à 0,2% contre 0,4% précédemment, le taux de croissance du PIB français qu'elle prévoit pour le quatrième trimestre, l'impact du mouvement des "gilets jaunes" se faisant sentir dans "la plupart des secteurs".

Le directeur général de Renault "doit rester le président de l'alliance" Renault-Nissan-Mitsubishi, a estimé mardi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire, une semaine après l'arrestation au Japon de Carlos Ghosn, déchu de ses fonctions de président de Nissan et Mitsubishi pour des soupçons de malversations financières.

"La survie d'Air France est en jeu", a averti dimanche le ministre français de l'Economie, rappelant que l'Etat n'était "pas là pour éponger les dettes" de la compagnie minée par un conflit salarial et dont le PDG a démissionné vendredi.

Les ministres des Finances des cinq pays de l'UE membres du G20, soutenus par la Commission européenne, ont exhorté lundi dans un courrier commun le G20 à avancer sur la taxation des géants du numérique ("Gafa").

Une prochaine directive européenne projette de taxer les géants du numérique ("Gafa"), tels Google ou Apple, entre "2% et 6%" de leur chiffre d'affaires en Europe, mais probablement "plus près de 2 que de 6", a confié le ministre français de l'Economie dans le Journal du Dimanche (JDD).