Tout sur Brucargo

Les premiers pieux de fondation du projet logistique situé du côté ouest de Brucargo, la plateforme logistique de l'aéroport de Zaventem, ont été posés vendredi matin, indique Brussels Airport. Un nouveau bâtiment logistique de 50.000 m² destiné à la manutention de marchandises sera construit sur le site, avec un accès direct au tarmac. Ces travaux, qui devraient être terminés courant 2020, s'intègrent dans le cadre de l'investissement de 100 millions d'euros consacré à la modernisation de Brucargo.

Un bus électrique et autoroulant a parcouru ses premiers mètres lundi à l'aéroport national de Zaventem. Le véhicule devrait être en mesure d'emmener des passagers jusqu'à l'aéroport à partir de la mi-2021, selon De Lijn et l'exploitant de l'aéroport, qui se partagent les coûts du projet. La navette sera alors le premier véhicule autonome de Belgique à être mêlé à la circulation.

Le nouveau centre de tri de DHL à Brucargo sera mis en service à la fin du mois de juin. Si tout se déroule comme prévu, les premiers travailleurs - sur le millier que compte l'entreprise - débarqueront dans le nouveau complexe dans le mois qui vient. Et d'ici 2020, DHL compte y engager 200 salariés supplémentaires afin de faire face à la hausse du nombre d'envois.

L'ASBL Air Cargo Belgium, qui regroupe des entreprises actives à Brucargo, estime que le départ de Zaventem de la compagnie aérienne Air Cargo Global coûtera 200 emplois sur le tarmac de l'aéroport belge. Une conséquence directe de la position rigide des autorités bruxelloises, juge Geert Keirens, directeur d'Air Cargo Belgium.