Tout sur Brian Rothenberg

Les usines américaines de General Motors (GM) étaient toujours à l'arrêt vendredi matin mais il y avait des "progrès" dans les négociations salariales avec le syndicat UAW, à l'origine de cette grève inédite, a-t-on appris de source syndicale.