Tout sur Brexit

En cas de Brexit dur, les pertes d'exportation annuelles de la Belgique s'élèveront à quelque 3,2 milliards d'euros, analyse lundi l'assureur-crédit Euler Hermes. Les pertes pour la Belgique se limiteront à près de 1,6 milliard d'euros si l'Union européenne et le Royaume-Uni trouvent un accord de dernière minute.

Qu'il soit "hard" (dur) ou "soft" (négocié), le Brexit donnera du fil à retordre aux entreprises qui commercent directement ou indirectement avec le Royaume-Uni. "Celles-ci doivent se préparer à tous les scenarii possibles; il ne reste plus que seize semaines", prévient le bureau de consultance PricewaterhouseCoopers (PWC).

Le Royaume-Uni peut décider seul de renoncer à quitter l'Union européenne? sans avoir besoin de l'aval des autres Etats membres, a estimé lundi la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), une victoire pour les Britanniques opposés au Brexit.

Le commerce international connaît une période de défis. Le président des États-Unis, Donald Trump, défie la Chine avec des sanctions commerciales et son protectionnisme et l'Europe attend anxieusement le résultat du Brexit. Le Credendo Trade Forum s'est penché sur la question de savoir quelles conséquences cela aura sur nos exportations.

La Première ministre britannique Theresa May a entamé lundi une offensive pour convaincre les députés britanniques de soutenir l'accord de divorce obtenu avec l'Union européenne, le "meilleur possible", selon elle, et le seul disponible.

L'accord sur le Brexit, conclu avec l'Europe et avalisé dans la douleur par le gouvernement de Theresa May, réduit tellement le rôle de la nation britannique qu'il a provoqué un vaste chaos politique. Et les incertitudes sont plus grandes que jamais.

Sioen Industries est leader mondial en matière de production de toiles enduites (par exemple pour des bâches de camion) et leader européen en matière de production de vêtements de protection haut de gamme. Ils exportent surtout vers nos pays voisins, mais ont également des clients dans le monde entier. Comment se prépare-t-elle au Brexit et aux mesures protectionnistes?

Le Brexit approche à grands pas. Les entreprises ont tout intérêt à bien s'y préparer, estiment Natalie Reypens et Bert Gevers, tous deux associés chez Loyens & Loeff. Ils partagent leur expérience et leurs conseils en ce sens. Car un chef d'entreprise averti et bien informé en vaut deux.

Huit kilomètres de mer turquoise séparent l'île britannique d'Anguilla de sa voisine franco-néerlandaise Saint-Martin, avec laquelle elle partage une communauté de destin. Huit kilomètres, et bientôt une frontière née du Brexit imaginé à Londres, à onze heures de vol de ce petit paradis caribéen.