Tout sur Brevet

Les ministres européens de l'Industrie ont donné leur accord lundi à la création d'un brevet unique européen, un projet en gestation depuis trente ans et qui devrait permettre de renforcer la compétitivité des entreprises européennes.

Nouvelle polémique autour d'un brevet déposé par Apple. Il s'agit cette fois d'une invention qui permettrait de désactiver à distance certaines fonctionnalités d'un smartphone, comme sa caméra, ou de le couper carrément du réseau. Les défenseurs des droits de l'homme la voient déjà appliquée lors de manifestations...

Salle d'audience comble pour ce procès événement entre les deux géants, mais qui est aussi le procès relatif aux brevets technologiques le plus important depuis les années 80.

Une invention pourra bientôt être protégée en une seule fois dans tous les pays de l'Union européenne, excepté en Italie et en Espagne. Un accord censé booster l'innovation que les entreprises belges attendaient de pied ferme.

Apple a déposé un brevet permettant de changer aisément l'objectif photo sur un iPhone. Comment ? En dotant le smartphone d'un dos amovible, éventuellement équipé de plusieurs lentilles.

Un tribunal allemand interdit de vente les produits Microsoft pour violation de brevet. Sans effet : le géant américain avait anticipé la décision et délocalisé son centre logistique. Tout en annonçant son intention de faire appel.

La guerre des brevets qui oppose Facebook et Yahoo! s'envenime. Le portail Internet accuse désormais son adversaire d'acheter de la propriété intellectuelle juste pour pouvoir à son tour l'attaquer.

Le tribunal de Düsseldorf interdit de vente les tablettes Galaxy Tab 10.1 et 8.9, pour cause de concurrence déloyale envers l'iPad d'Apple. Cette décision ne vaut pas pour le modèle Galaxy Tab 10.1 N, le modèle spécial "justice allemande" de Samsung.

Première victoire d'Apple dans le dossier des smartphones Android, après plusieurs revers juridiques, notamment face à Samsung et Motorola. HTC a déjà réagi, cependant.

Saab s'est officiellement déclaré en faillite. Victime de General Motors, son ancien propriétaire, toujours détenteur des brevets technologiques des véhicules suédois et qui s'oppose à toute revente à des groupes chinois ?

Non content de contester le jugement d'un tribunal australien, qui interdit - temporairement - la vente de sa tablette Galaxy Tab 10.1, Samsung dépose devant la même justice une demande d'interdiction de l'iPhone 4S. Au coeur du dossier : les brevets, encore et toujours.

Samsung compte demander l'interdiction de la vente de l'iPhone 4S en France et en Italie. D'autres pays pourraient être concernés par cette action en justice. Et pourquoi pas la Belgique, où la 5e mouture du smartphone à la pomme devrait être lancée le 28 octobre ?

Le géant sud-coréen de l'électronique Samsung va riposter à la plainte déposée en Australie par son rival Apple. Il attaque à son tour en justice le groupe américain à propos des tablettes tactiles.

En s'offrant un fabricant de téléphones moribond, Google s'engouffre dans le marché du hardware. Non sans risques.