Tout sur breevast

L'enquête judiciaire a révélé que les trois prévenus, dont un ancien conseiller de l'ex-ministre des Entreprises publiques Rik Daems, ont servi d'intermédiaires dans la vente de la Tour des Finances à Bruxelles. Ils auraient reçu 9 millions d'euros pour leur intervention.

La Commission européenne (depuis peu) et la Police fédérale (depuis des années) lorgnaient de près le site bientôt rénové de la Cité administrative. La seconde a finalement décidé d'occuper les lieux, au grand dam de la Commission. Seul hic : la décision doit encore être entérinée par le gouvernement, actuellement en affaires courantes.

Selon les chiffres de la Régie des bâtiments cités par De Morgen, l'Etat fédéral devra débourser 1,782 milliard d'euros dans les prochaines 25 années pour la location des bâtiments vendus entre 2001 et 2006. L'ex-ministre du Budget Vande Lanotte a défendu bec et ongles cette politique : "Nous n'aurions pas pu la mettre en oeuvre si nous avions hypothéqué l'avenir !"