Tout sur Bpost

Bpost s'attend à traiter plus de 420.000 colis par jour cette semaine. C'est 25% de plus que l'année dernière à la même période, un record. Afin de gérer la charge de travail, 900 travailleurs temporaires viendront renforcer les équipes de l'entreprise, indique-t-elle lundi.

Une trentaine d'agents Bpost, issus de différents bureaux situés en province de Liège, se sont rendus lundi à Wavre afin de déposer une lettre ouverte à l'intention du Premier ministre, bourgmestre en titre de la localité. Elle devait être remise à Françoise Pigeolet, bourgmestre faisant fonction ou à un échevin mais a finalement été déposée au bureau de la Fédération MR du Brabant wallon présidée par Jean-Paul Wahl.

La grève coordonnée a peut-être été suspendue par les syndicats de Bpost, mais cela n'empêche pas des actions spontanées d'éclater ci et là au sein de l'entreprise postale. Des piquets de grève ont ainsi été installés notamment à Bruxelles, Anvers et Gand, indique vendredi matin Jean-Pierre Nyns, de l'aile flamande du syndicat socialiste CGSP.

"C'est la crise chez bpost. Ce n'est pas seulement l'actionnaire qui en fait l'expérience, mais le personnel vit aussi des moments difficiles", affirme mardi Jean-Pierre Nyns, du syndicat socialiste à la suite de la décision de bpost de supprimer l'enlèvement des colis le samedi dans les bureaux de poste. Le secrétaire de la CGSP souligne que la pression au travail est devenue insupportable, alors que l'entreprise ne remplit pas les postes vacants. "En n'enlevant les colis que cinq jours par semaine au lieu de six, on peut faire des économies sur le personnel."

Bpost veut devenir un acteur international de la logistique de l'e-commerce dans les prochaines années, indique-t-elle jeudi dans un communiqué de presse. En 2022, l'entreprise postale souhaite que 45% de ses revenus proviennent des activités en dehors de la Belgique et que 60% soient générés par les activités liées aux paquets et à la logistique.

La tendance était négative lundi matin en Europe où les tensions commerciales entre les USA et la Chine inquiétaient toujours les opérateurs. Vers onze heures, l'indice BEL 20 était en baisse de 0,2 pc à 3.795 points avec 11 de ses 20 éléments dans le rouge.

La distribution du courrier devrait être perturbée par endroits mercredi, en raison de la manifestation nationale pour les pensions. Bpost n'est cependant pas encore en mesure d'évaluer l'ampleur de ces perturbations.

L'assemblée générale des actionnaires de Bpost s'est déroulée mercredi en présence d'une poignée de petits porteurs qui se sont notamment inquiétés de la chute du cours de l'action de l'entreprise postale. L'AG a également vu le CEO de Bpost, Koen Van Gerven, réaffirmer la pertinence du rachat de l'entreprise américaine Radial, malgré quelques contretemps.

Koen Van Gerven, CEO de bpost, annonce l'entrée en vigueur d'ici fin 2019 de prix différenciés pour des envois postaux selon une réception du courrier le lendemain ou les jours suivants, dans un entretien accordé à L'Echo, De Tijd et De Morgen.

Le titre Bpost cédait plus de 10% en début de séance jeudi à la Bourse de Bruxelles, au lendemain de la publication par l'entreprise postale de ses résultats pour le premier trimestre 2018.