Tout sur BP

Le géant pétrolier britannique BP va passer une charge pour dépréciation d'actifs de 13 à 17,5 milliards de dollars après impôts au 2e trimestre à cause de "l'impact durable" du coronavirus. La pandémie devrait se traduire par une plus faible demande d'hydrocarbures.

Le secteur pétrolier et gazier peut "faire beaucoup plus" pour répondre à la crise climatique, en se diversifiant plus fortement dans les énergies propres, qui représentent aujourd'hui seulement 1% de ses investissements, alerte l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Le géant pétrolier britannique BP a annoncé vendredi que son directeur général Bob Dudley, qui a pris ses fonctions en pleine crise de la marée noire aux Etats-Unis il y a neuf ans, allait quitter ses fonctions en 2020.

"Les gens ne devraient pas avoir honte de prendre l'avion. Dire qu'il en faut moins dans les airs est un raisonnement simpliste", a affirmé jeudi la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair, réagissant à l'importance de la question climatique et des émissions de CO2 ces derniers mois. "Certains avions sont moins polluants que d'autres et opter pour les nôtres, plus récents, c'est choisir de produire moins de CO2", a vanté son directeur marketing Kenny Jacobs lors d'une conférence de presse à Bruxelles.