Tout sur Bourse de Londres

La hausse du prix de l'or se poursuit mercredi, l'once troy (environ 31,1 grammes) s'échangeant sur la Bourse de Londres à 1.910,27 dollars. Il s'agit du plus haut niveau depuis janvier. La faiblesse du dollar américain et les inquiétudes liées à l'inflation notamment font s'envoler le métal précieux.

L'IPO de la plateforme de livraison de repas à domicile a très mal commencé. Le titre a chuté de 27% au terme de sa première journée de cotation. Un résultat prévisible.

La société de gardiennage canadienne GardaWorld veut mettre la main sur sa concurrente britannique G4S. Après avoir dragué à trois reprises le conseil d'administration, en vain, elle propose désormais directement aux actionnaire de G4S une offre à 190 pence cash par action.

Les bourses européennes ont ouvert en hausse lundi matin, sur un marché de nouveau optimiste sur les suites de la crise du coronavirus, au début d'une semaine chargée en résultat.

Le voyagiste britannique Thomas Cook s'effondrait de plus de 20% lundi matin à la Bourse de Londres, après avoir prévenu que ses résultats annuels seraient plus bas que prévu à cause de la récente vague de chaleur en Europe. Le titre du groupe, coté sur l'indice élargi FTSE-250, perdait exactement 23,38% à 59,65 pence une heure après l'ouverture.