Tout sur Bosch

Le fabricant d'essuie-glaces Bosch a annoncé jeudi matin, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, une restructuration sur son site de Tirlemont, indique-t-il jeudi, confirmant une information du syndicat chrétien flamand ACV. L'entreprise entend supprimer 400 emplois, dont 158 employés et 242 ouvriers. Le dialogue social se déroulera selon les règles de la loi Renault sur les licenciements collectifs.

Bosch a joué un rôle bien plus important dans le scandale des émissions chez Volkswagen que ce qui a été dit par le passé. C'est en tout cas ce qu'affirme le magazine allemand WirtschaftsWoche, en avançant que l'équipementier - qui a livré le logiciel truqueur - avait été mandaté par le constructeur automobile pour le développer de sorte qu'il ne soit pas découvert.

Les sociétés allemandes Bosch et Daimler envisagent de tester des voitures navettes et des taxis sans conducteur dans la Silicon Valley aux Etats-Unis. Le projet pilote doit démarrer au second semestre 2019. Il vise à démontrer qu'une flotte de voitures autoroulantes peut être intégrée à la circulation d'une ville, ont fait savoir les deux entreprises mercredi.

Le vélo à assistance électrique est en train de changer le marché. Il représente au moins une vente de bicyclette sur trois en Belgique et a attiré de nouveaux acteurs comme Bosch, qui envahit les pédaliers. Il impose une certaine réorganisation des vélocistes.

La justice américaine enquête actuellement pour savoir si l'équipementier automobile allemand Bosch a collaboré avec le groupe Volkswagen dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués, ont indiqué des sources proches du dossier à l'agence de presse Bloomberg.

Le premier équipementier automobile mondial, l'allemand Bosch, a plaidé coupable d'entente sur les prix aux Etats-Unis et devra verser 57,8 millions de dollars d'amende pour clore les poursuites, a annoncé le ministère de la Justice mardi.

Bosch Tirlemont, qui développe et produit des essuie-glaces et bras d'essuie-glaces, a annoncé jeudi après-midi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire la suppression de 410 emplois d'ici à 2020.