Tout sur Bombardier

Le constructeur de trains Bombardier va investir six millions d'euros sur son site brugeois, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. Quelque 180 personnes vont être engagées prochainement afin de répondre à une commande récente de la SNCB, notamment.

Le canadien Bombardier a réduit sa perte nette de près de moitié en 2017 et a estimé jeudi qu'avec le "plan de croissance", le constructeur aéronautique et de matériels ferroviaires tournait le dos aux difficultés.

Le ministère du Commerce américain devait confirmer mardi, ou dans les prochains jours, des taxes gigantesques sur les importations aux Etats-Unis d'avions CSeries du canadien Bombardier, une décision de nature à enflammer des relations déjà très tendues entre Washington et Ottawa.

Quelques jours après son rapprochement avec le canadien Bombardier, Airbus a fait voler pour la première fois jeudi son nouvel avion long-courrier, l'A330neo, avec l'ambition face à Boeing de devenir "leader y compris sur les gros porteurs".

Airbus et Bombardier ont frappé un grand coup face à Boeing en s'alliant dans les moyen-courriers, l'européen complétant sa gamme tandis que le canadien s'allie à un géant présent aux Etats-Unis en mesure de contourner les droits de douane.

En 2016, De Lijn a totalisé 518,8 millions de voyageurs dans ses bus et trams, soit 11,1 millions ou 2,1% de moins qu'en 2015, a indiqué mardi la société de transport en commun flamande, lors de la présentation de ses résultats annuels.

Cent soixante emplois fixes et quarante temporaires sont menacés à l'usine brugeoise de Bombardier, ont indiqué vendredi les syndicats à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire. La direction du constructeur de trains et de trams avait déjà avancé le chiffre de 160 emplois dans la matinée.

Le constructeur aéronautique américain Boeing a déposé jeudi une plainte contre son concurrent canadien Bombardier, qu'il accuse de vendre son dernier avion CSeries en dessous de ses coûts de fabrication, une plainte vigoureusement contestée par le gouvernement canadien.

Environ la moitié des emplois est menacée chez Bombardier à Bruges où travaillent quelque 500 personnes, selon le front commun syndical qui réagissait après l'annonce par le CEO européen de Bombardier, Philippe Crauste, des intentions du groupe quant à l'avenir du site.

Le personnel brugeois du constructeur Bombarbier a reçu des signaux plutôt positifs de la part de la direction, ont indiqué lundi les syndicats après une rencontre avec celle-ci. Les ouvriers ont notamment la certitude d'avoir du travail dans les années à venir.

Le groupe aéronautique canadien Bombardier, en profonde restructuration, a annoncé mercredi qu'il allait supprimer environ 7.000 postes, principalement des employés de production, en 2016 et 2017, sur un total de plus de 64.000 dans le monde.

Le tram "Flexity 2" de Bombardier, qui est en service dans les villes de Gand et d'Anvers, est l'un des lauréats du label Henry Van de Velde, qui récompense les concepts misant "sur l'écologie, l'ergonomie, l'esthétique, la fonctionnalité et la qualité", annonce Bombardier jeudi dans un communiqué.

Le conglomérat allemand Siemens mène des discussions exploratoires avec le canadien Bombardier autour d'une fusion de leurs activités ferroviaires, rapporte mercredi le Wall Street Journal (WSJ). Bombardier possède un site à Bruges.