Tout sur Bol.com

De grandes marques telles que Nike et Tommy Hilfiger estiment que le site d'e-commerce néerlandais bol.com, également actif en Belgique, devrait retirer les produits contrefaits illégaux de son site web plus rapidement qu'il ne le fait actuellement. Selon eux, il peut s'écouler deux semaines entre une notification auprès de l'enseigne et la disparition des produits incriminés, alors que cela se produit plus rapidement chez des concurrents tels qu'Amazon.

Déjà bien implantés en Flandre, les e-commerçants bataves Bol.com et Coolblue entendent à présent s'attaquer au sud du pays. Le premier traduira son application en août, le second vient d'ouvrir un vaste showroom à Bruxelles, et s'apprête à en ouvrir d'autres en Wallonie cette année encore. Quelles sont les stratégies de ces acteurs qui créent surtout des emplois... aux Pays-Bas ?

C'est un poids lourd de l'e-commerce qui s'apprête à débarquer sur le marché belge francophone. Le site néerlandais Bol.com, numéro un aux Pays-Bas et en Flandre, lancera en effet dès le mois de juin une application en français.

Numéro 1 aux Pays-Bas et en Flandre, l'" Amazon néerlandais " a décidé de s'attaquer au sud du pays. Fonctionnant comme une place de marché, il a commencé à draguer les commerçants locaux pour les convaincre de vendre sur sa plateforme. Faut-il se laisser séduire ? Témoignages et conseils d'indépendants.

Pour la plupart des Belges, l'achat d'un toit est l'achat d'une vie. Une bonne raison de faire doublement attention ! Trends-Tendances a listé les pièges à esquiver avec l'éclairage de plusieurs professionnels. En voici d'ores et déjà trois.