Tout sur BNP Paribas

Des raids de millions de très jeunes boursicoteurs pourraient transformer la Bourse en un terrain de jeu aussi dangereux qu'un réseau social.

La Banque centrale européenne (BCE) va surveiller de très près les risques de crédit des banques, rapporte Bloomberg sur la base d'informations d'initiés. Selon ces sources, l'autorité de surveillance tente de savoir si les institutions bancaires seront en mesure de résister à une éventuelle vague de défauts de paiement en raison de la crise du coronavirus.

Pour combattre la crise sanitaire, la planète a dépensé l'équivalent de 12.000 milliards de dollars. Chez nous, l'endettement public a gonflé d'une cinquantaine de milliards d'euros et vient de dépasser le seuil symbolique des 500 milliards.

Alors que les problématiques durables ont été exacerbées par la pandémie, il n'est pas étonnant de constater que la progression du vin bio soit fulgurante. C'est ce qui ressort de la note de conjoncture 2020 d'Agrifrance, un organisme aujourd'hui inclus dans le département Wealth Management de BNP Paribas.

Le tour-opérateur Neckermann (groupe Wamos) a obtenu un prêt de 2,6 millions d'euros auprès de BNP Paribas, a-t-on appris vendredi lors d'une conférence de presse à Namur. Ce capital supplémentaire doit lui permettre "de surmonter la crise sanitaire". Il a été obtenu grâce à la garantie offerte par la Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) et son homologue flamande, la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV).

La société Qarnot va réaliser une première mondiale à Bordeaux : elle va chauffer gratuitement 49 logements sociaux à l'aide de radiateurs-ordinateurs très particuliers.

Les articles et les livres sur la crise de 2008 ne se comptent plus, au point que l'on y perd parfois son latin : la crise serait-elle due à la complaisance des Etats, au laxisme des régulateurs, à la cupidité des banquiers ? Sans doute les trois. Toutefois, s'il fallait retenir deux réflexions de toute cette bibliothèque, nous prendrions celles de Martin Wolf, le chief economist du Financial Times, et de Anat Admati et Martin Hellwig, respectivement professeur à Stanford et directeur de l'institut Max Planck.

Quelques semaines après la chute de Lehman Brothers, à la mi-septembre 2008, après avoir éteint les incendies les plus dangereux, on se mit à réfléchir. Il fallait rebâtir le système financier mondial en évitant si possible de prêter le flanc à une nouvelle crise. A-t-on réussi ? La réponse est souvent négative. La preuve en images.

Si l'année 2008 est marquée, pour l'histoire, du sceau de la plus grave crise financière depuis les années 1930, les prémices de cette crise remontent à l'année précédente avec la défaillance, en juin 2017, de deux fonds spéculatifs de la banque américaine Bear Stearns et le gel, début août, par BNP Paribas, de trois fonds exposés au marché immobilier américain. C'est au cours de cet été 2007 que le grand public découvre, sans toutefois toujours bien en comprendre les contours, les termes financiers "subprime", "CDO", "CDS", "ABS" ou "titrisation"...