Tout sur BNP Paribas

La société Qarnot va réaliser une première mondiale à Bordeaux : elle va chauffer gratuitement 49 logements sociaux à l'aide de radiateurs-ordinateurs très particuliers.

Les articles et les livres sur la crise de 2008 ne se comptent plus, au point que l'on y perd parfois son latin : la crise serait-elle due à la complaisance des Etats, au laxisme des régulateurs, à la cupidité des banquiers ? Sans doute les trois. Toutefois, s'il fallait retenir deux réflexions de toute cette bibliothèque, nous prendrions celles de Martin Wolf, le chief economist du Financial Times, et de Anat Admati et Martin Hellwig, respectivement professeur à Stanford et directeur de l'institut Max Planck.

Quelques semaines après la chute de Lehman Brothers, à la mi-septembre 2008, après avoir éteint les incendies les plus dangereux, on se mit à réfléchir. Il fallait rebâtir le système financier mondial en évitant si possible de prêter le flanc à une nouvelle crise. A-t-on réussi ? La réponse est souvent négative. La preuve en images.

Si l'année 2008 est marquée, pour l'histoire, du sceau de la plus grave crise financière depuis les années 1930, les prémices de cette crise remontent à l'année précédente avec la défaillance, en juin 2017, de deux fonds spéculatifs de la banque américaine Bear Stearns et le gel, début août, par BNP Paribas, de trois fonds exposés au marché immobilier américain. C'est au cours de cet été 2007 que le grand public découvre, sans toutefois toujours bien en comprendre les contours, les termes financiers "subprime", "CDO", "CDS", "ABS" ou "titrisation"...

Le groupe bancaire BNP Paribas a engrangé au deuxième trimestre un bénéfice net stable sur un an (-0,1%), le dynamisme commercial de l'activité étant une nouvelle fois gommé par les taux bas et un coup de frein dans les opérations de marchés. D'avril à fin juin, la banque française a dégagé un bénéfice net de près de 2,4 milliards d'euros, selon un communiqué publié mercredi.

Aviateur, scientifique, psychiatre, conférencier et écrivain, le "savanturier" suisse Bertrand Piccard multiplie les projets. Dernier en date : un label garantissant la rentabilité économique de 1.000 solutions environnementales. Une initiative en phase avec sa vision de la transition énergétique...

BNP Paribas, Deutsche Bank et d'autres banques européennes encouragent, par les liens qu'elles entretiennent avec les banques israéliennes, la colonisation - illégale selon le droit international - dans le territoire palestinien occupé, déplore mardi le CNCD-11.11.11, à l'occasion de la publication de son rapport "Financing Occup'Annexation".