Tout sur Blue Origin

Deux vaisseaux, deux entreprises, mais un seul objectif pour les milliardaires Jeff Bezos et Richard Branson: franchir eux-mêmes, enfin, la frontière de l'espace. Après avoir chacun fondé, au début des années 2000, leur propre société spatiale, les deux hommes sont aujourd'hui sur le point de s'envoler, à seulement quelques jours d'intervalle.

Ils sont plusieurs centaines à déjà avoir leur billet et à s'être entraînés pour un voyage spectaculaire: quelques minutes ou quelques jours en apesanteur, dans l'espace. Ces riches ou très chanceux passagers, de complets novices, se préparent à embarquer dans l'une des nombreuses missions privées sur le point d'être lancées.

Blue Origin, la compagnie spatiale de Jeff Bezos, a réussi dimanche son premier vol de l'année en envoyant la fusée New Shepard coiffée d'une capsule aux limites de l'espace et en les reposant en douceur.

La société américaine SpaceX, dirigée par Elon Musk, a réussi un exploit quasi historique (et économique): démontrer qu'il est possible de récupérer une fusée après son lancement, pour la réutiliser, et ainsi réduire le coût des lancements. De quoi attirer de nouveaux clients et, pourquoi pas, relancer les voyages vers Mars.

La firme aérospatiale Blue Origin, fondée par le patron d'Amazon Jeff Bezos, a réussi pour la première fois à faire atterrir en douceur une fusée après un vol suborbital non-habité. Blue Origin dame ainsi le pion à son rival SpaceX d'Elon Musk, premier à avoir tenté en vain cette expérience et leader de la course privée à l'espace.