Tout sur Bloomberg Politics

Les investisseurs américains sont un peu plus nombreux à penser que leurs placements profiteraient de l'élection à la présidence de Donald Trump plutôt que de celle d'Hillary Clinton mais l'écart s'est récemment resserré, selon un sondage publié mercredi.