Tout sur Bizcover

Il se dit que les indépendants doivent travailler dur et qu'ils prennent de plus grands risques financiers. C'est probablement vrai, mais cela n'empêche nullement que beaucoup réussissent, certains même brillamment. Ces indépendants sont parvenus à exploiter une niche suffisamment large et à être rémunérés correctement pour leur travail. Jean Blavier est journaliste indépendant et nous livre ses meilleurs conseils sur la base de ses longues années d'expérience.

Avant de se lancer, les entrepreneurs starters travaillent sur le positionnement, la commercialisation et la promotion de leur activité. Mais une fois lancés, sont-ils capables de garder un oeil sur leur situation financière ? Le conseiller financier Marcel Le Moine a des doutes à ce sujet.

L'innovation entraîne des perturbations de marché et la concurrence s'étend à des acteurs parfois inattendus. En tant qu'entrepreneur, vous devez y être attentif. Par exemple, en gardant à l'oeil tout ce qui vous entoure. Mais aussi en suivant l'actualité économique mondiale et les évolutions majeures dans et hors de votre secteur. Si vous décelez une perturbation, vous devez essayer de la transformer en opportunité de croissance. C'est ce que conseille Peter De Keyzer, managing partner de Growth Inc., une agence de communication et de relations publiques spécialisée sur la croissance stratégique des entreprises.

Tous les produits ou services ne sont pas capables d'affronter les grandes marques bien établies. Tous les entrepreneurs non plus. Dans ce cas, un marché de niche peut parfois être une solution. Il faudra peut-être un peu plus de temps pour voir vos ventes progresser, mais les clients intéressés par votre niche vous seront fidèles plus longtemps. Le brasseur Jef Van den Steen n'hésite pas à partager ses connaissances et son expérience sur le sujet. Et si quelqu'un peut en tirer profit, c'est d'autant mieux !

Certains entrepreneurs débutants sont tout de suite sûrs d'eux. Ils croient en leur produit ou service et anticipent un très grand marché. Vraiment très grand. Jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que leur idée est sans intérêt. " Comment est-ce possible, c'était pourtant une idée de génie ? ". Cédric Donck, fondateur de Virtuology Academy, plaide pour une discussion ouverte avec les clients potentiels. C'est la seule manière de savoir quelle idée répond vraiment à un besoin du marché.

De nombreux indépendants et chefs d'entreprise se posent (trop) peu de questions. Pourtant, obtenir des informations sur le marché, le business ou la stratégie à suivre peut épargner aux starters beaucoup de problèmes. Selon notre expérience, 30% des starters mettront la clé sous la porte dans les cinq ans. C'est ce que nous explique Christine Mattheeuws, présidente du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI).

Qui n'a pas rêvé de se lancer comme indépendant ? Louer ou acheter un bâtiment, recruter du personnel... Voilà qui peut freiner l'entrepreneur dans son projet alors que ces investissements et responsabilités ne sont pas toujours nécessaires au début. Il est parfaitement possible de lancer un projet modeste et de revoir ensuite, progressivement, ses ambitions à la hausse. C'est ce que nous explique Béatrice de Mahieu, coach à la Virtuology Academy, qui souhaite inspirer un changement de mentalité dans le chef des entrepreneurs.

Sur certains sites, il faut être un fin limier pour dénicher un numéro de téléphone. Ou pour parvenir à poser une question. Autant d'erreurs capitales en matière de sites web, commises par de nombreux indépendants, commerçants et dirigeants de PME. " Une occasion manquée ", considère Jean Van Houtryve, dirigeant de la société Visix, dont le site attire chaque mois plus de 10 000 visiteurs. Il y a quelques années, ils n'étaient pourtant qu'une centaine.