Tout sur bière

La consommation de bière en Belgique a continué à reculer l'an dernier, mais de manière plus prononcée. Au total, 7,7 millions d'hectolitres ont été écoulés, soit une baisse de 3,3% par rapport aux volumes observés en 2015. La baisse moyenne annuelle sur ces 20 dernières années était de 1,4%, a annoncé vendredi la fédération des Brasseurs belges.

La consommation de bière en Belgique a baissé de 1,8% l'an dernier par rapport à 2014, à 7,95 millions d'hectolitres. Le Belge boit en moyenne 71 litres de bières par an, contre 72 litres en 2014, selon les premiers chiffres dévoilés jeudi par la fédération des Brasseurs belges. "Il s'agit d'une année assez habituelle pour la Belgique et cette tendance à la baisse est observée partout en Europe et en Amérique du Nord", analyse Jean-Louis Van de Perre, président des Brasseurs belges.

Le brasseur SABMiller cède ses parts (49%) du brasseur chinois Snow au holding China Resources Beer, qui en détenait déjà 51%. La vente intervient dans le cadre de la fusion avec le brasseur belgo-brésilien AB InBev, indique mercredi le brasseur de Louvain.

La brasserie De Halve Maan a entamé vendredi la construction d'un pipeline de 3,2 km pour transporter sa bière du centre de Bruges jusqu'à son centre logistique en périphérie. Ce chantier a notamment été rendu possible par un projet de financement participatif qui a rapporté 250.000 euros.

Les actionnaires de référence de SABMiller font une affaire en or avec la reprise par AB InBev. Altria avait acquis le brasseur américain Miller en 1970 pour 227 millions de dollars. À présent, il fait face à une fortune de plus de 27 milliards en valeur boursière, dividendes non inclus.

Le 11 novembre 2015 n'était pas un jour férié au pays de la bière. Alors que les deux plus grandes brasseries au monde, AB InBev et SAB Miller, annonçaient un accord formel d'achat, le danois Carlsberg se voyait contraint aux restructurations et à une réduction de valeur exceptionnelle de 1,3 milliard d'euros.

Ebitda en forte hausse mais bénéfice en nette baisse : les résultats trimestriels d'AB InBev sont plutôt contrastés mais globalement bons. Et ses prévisions encourageantes boostent son cours de Bourse, qui gagnait plus de 2% dès vendredi matin.