Tout sur BICS

Proximus a bien résisté à la crise du coronavirus, grâce à une bonne dynamique commerciale pour ses principaux produits et à une solide maîtrise des coûts, indique vendredi l'opérateur dans ses résultats financiers annuels. Le groupe évalue l'impact du Covid à 49 millions d'euros. Pour continuer à maîtriser rigoureusement ses coûts, l'entreprise élabore d'ailleurs un nouveau programme visant à réaliser une économie brute totale d'environ 400 millions d'euros d'ici 2025.

Proximus a conclu un accord avec MTN et Swisscom, les deux actionnaires minoritaires de BICS, concernant l'acquisition de leur participation respective de 20,0% et 22,4% dans BICS, pour un montant total de 217 millions d'euros en espèces, a annoncé mardi le groupe de télécoms.

En rachetant la société américaine Telesign pour 230 millions de dollars, Proximus renforce sa filiale internationale BICS. Avec des clients comme Google, Netflix, Twitter ou Facebook, BICS penche de plus en plus vers le monde digital.