Tout sur BHA

Le bilan estival pour le tourisme à Bruxelles est très mauvais. En pleine crise sanitaire, les touristes étrangers boudent la capitale et la météo maussade de cet été a porté le coup final au secteur, qui appelle d'urgence le gouvernement fédéral à prolonger les mesures de chômage temporaire.

Les hôtels bruxellois, réunis au sein de la Brussels Hotels Association, organisent l'opération "Contact rapproché" du 12 au 21 février. But de l'opération: "offrir à chacun un moment d'évasion avec son +1, son contact rapproché, son partenaire ou son meilleur ami en leur permettant de séjourner dans les plus belles chambres d'hôtel à un prix d'ami, et de bénéficier d'un repas livré en chambre, ou du room service".

"Quelle est encore la raison d'être des hôtels?", s'interroge vendredi soir le secteur après l'annonce de la fermeture des cafés et restaurants pour un mois afin de lutter contre la deuxième vague de coronavirus. Le patron de la Brussels Hotels Association (BHA) Yves Fonck demande un traitement équitable pour le secteur.

Le ministre bruxellois de l'Economie et de l'Emploi, Didier Gosuin (DéFI), estime mardi soir que "la brutalité de la fermeture" du Sheraton place "les travailleurs dans une situation inacceptable". "Il s'agit d'une catastrophe pour le personnel que nous souhaitons aider concrètement dans les plus brefs délais", ajoute-t-il dans un communiqué.