Tout sur BHA

"Quelle est encore la raison d'être des hôtels?", s'interroge vendredi soir le secteur après l'annonce de la fermeture des cafés et restaurants pour un mois afin de lutter contre la deuxième vague de coronavirus. Le patron de la Brussels Hotels Association (BHA) Yves Fonck demande un traitement équitable pour le secteur.

Le ministre bruxellois de l'Economie et de l'Emploi, Didier Gosuin (DéFI), estime mardi soir que "la brutalité de la fermeture" du Sheraton place "les travailleurs dans une situation inacceptable". "Il s'agit d'une catastrophe pour le personnel que nous souhaitons aider concrètement dans les plus brefs délais", ajoute-t-il dans un communiqué.