Tout sur Bernard Madoff

Le ministère français de l'Agriculture s'attend à la pire récolte de raisins depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une année calamiteuse qui touche aussi les arbres fruitiers.

Coucou, revoilà ce cher Bernard Madoff. On entendait plus parler de lui jusqu'à cette semaine. L'auteur de la plus grande escroquerie financière de tous les temps est toujours en prison en Caroline du nord.

Bernard Madoff, l'escroc du siècle a beau être en prison pour 150 ans, il a fait des émules aux Etats-Unis. Ces escroqueries dites "pyramides de Ponzi" sont à nouveau en vogue. Pourquoi la peur du gendarme ne fonctionne pas ou plus aux Etats-Unis ? La réponse est assez étonnante.

Arrêté alors qu'il s'apprêtait à quitter la Chine, le responsable présumé d'une fraude pyramidale de quelque 700 millions d'euros a reconnu son rôle dans une "confession" télévisée, tandis que des médias décrivaient son train de vie extravagant et son luxueux appartement, avec paons et fontaines.

Peter Madoff a plaidé coupable de complot visant à commettre des fraudes boursières lorsqu'il était comptable au sein de l'entreprise de son frère Bernard. Outre sa condamnation à dix ans de prison, il a reçu des sanctions qui le privent d'à peu près tout ce qu'il possède.

Bernard Madoff, auteur d'une des plus grosses arnaques financières de Wall Street a déclaré jeudi dans une interview que beaucoup de ses anciens collègues du monde de la finance étaient des escrocs.

"Non seulement JPMorgan Chase aurait dû savoir qu'une fraude était en cours, mais elle le savait", affirme un conseil du liquidateur chargé de dédommager les victimes de l'affaire Madoff. A ce titre, il a triplé le montant réclamé à la banque américaine.

Bernard Madoff a brisé le silence sur le site Internet du New York Times. Il rend les banques et autres fonds d'investissement "complices" de sa fraude : "Ils ne pouvaient pas ne pas savoir !"

Deux ans après le début de l'affaire Bernard Madoff, le liquidateur du fonds de l'escroc américain multiplie les poursuites pour récupérer 50 milliards de dollars perdus par les investisseurs au cours de la plus grosse fraude boursière de l'histoire.

Aux 2 milliards de dollars qu'il réclame déjà à la banque suisse, le liquidateur de l'affaire Madoff vient d'ajouter 555 millions. En cause : UBS aurait "aidé à réaliser des dépôts et à transmettre des fonds" à l'homme d'affaires.

Le liquidateur de l'affaire Madoff, qui cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de cette gigantesque escroquerie, a annoncé mercredi qu'il réclamait 2 milliards de dollars à la banque suisse UBS, s'en prenant également à plusieurs fonds rabatteurs.

Le conseiller fiscal des stars était en fait un escroc. Le parquet de New York vient d'inculper le patron de Starr & Co de faux en écriture pour s'approprier le bien d'autrui - des célébrités, en l'occurrence - d'escroquerie financière, de blanchiment d'argent... notamment. Selon les médias américains, il aurait compté, parmi sa clientèle, Martin Scorsese, Uma Thurman et la photographe Annie Leibovitz.