Tout sur berkshire hathaway

Le multimilliardaire américain Warren Buffett souffre d'un cancer de la prostate mais il a tenu à rassurer ses actionnaires : "Mes médecins m'ont dit que mon état de santé ne mettait en rien ma vie en danger ou ne me fragiliserait pas énormément."

Warren Buffett a déclaré à des dizaines de milliers d'actionnaires de Berkshire Hathaway, réunis dans un stade d'Ohama, que son ex-dauphin, David Sokol, avait "violé" les règlements de la société. Mais s'est abstenu de l'accuser d'avoir violé la loi.

David Sokol, qui préside plusieurs filiales de Berkshire Hathaway, a démissionné. Le quinqua était pourtant vu par beaucoup comme le successeur probable de Warren Buffett. Bien qu'il s'en défende, un problème potentiel de délit d'initié - ou, à tout le moins, un inconfort juridique - pourrait expliquer ce départ surprise.

Warren Buffett, qui fêtera ses 80 ans fin août, fera-t-il un pas de côté pour céder sa place au sein de Berkshire Hathaway à l'ex-leader de Tienanmen ? Si l'homme d'affaires américain a toujours entretenu le flou quant à sa succession, il semblerait que Li Lu, 44 ans, soit en effet l'un des successeurs les plus sérieux.

Berkshire Hathaway, le holding du milliardaire Warren Buffett, a perdu 1,4 milliard de dollars en mauvais investissements au deuxième trimestre. L'oracle d'Omaha a-t-il perdu la baraka ?

"Je préfère le voir lui que qui que ce soit d'autre au siège de CEO de Goldman Sachs." Le soutien de Warren Buffett à Lloyd Blankfein - et, plus largement, à la banque d'affaires elle-même - ne souffre d'aucune faille. Et ce, malgré les graves accusations portées par la SEC, le gendarme boursier US, à l'encontre du géant de Wall Street.