Tout sur bénéfices

Le groupe de restauration collective et de services aux entreprises Sodexo va supprimer de 1.200 à 1.500 emplois dans le monde sur 18 mois, a annoncé jeudi son directeur général Michel Landel, lors de la présentation des résultats annuels. La répartition géographique de ces suppressions d'emplois n'a pas été précisée.

Les sociétés du Bel 20, l'indice-phare de la bourse de Bruxelles, ont payé l'an dernier, 5,8 milliards d'euros d'impôts, lit-on samedi dans L'Echo. Par rapport à 2013, elles ont payé 1,1 milliard d'euros d'impôts en plus. Par rapport à leurs bénéfices, le taux d'imposition effectif moyen est de 24,2% (26,7% en 2013).

Le titre de cette chronique peut paraître relever de la provocation, à l'heure où les Etats essayent péniblement de s'entendre pour éviter "l'érosion de la base imposable" des sociétés. Supprimer l'impôt des sociétés serait pourtant logique.

Le géant de l'internet Google a augmenté son bénéfice net de 20% à 12,9 milliards de dollars l'an dernier, grâce notamment à des ventes de publicités plus importantes, selon des résultats publiés jeudi.

Le groupe Belfius Banque &Assurances a réalisé un bénéfice net de 415 millions d'euros net en 2012, contre une perte de 1,367 milliard d'euros en 2011 alors qu'il portait encore le nom de Dexia Banque Belgique (DBB), a-t-il annoncé jeudi.

Le géant américain de l'internet Google a augmenté son bénéfice net de 10% l'année dernière, à 10,74 milliards de dollars, et dépassé pour la première fois la barre des 50 milliards de chiffre d'affaires, selon des résultats publiés mardi.

Le groupe bancaire BNP Paribas a dégagé un bénéfice net part du groupe de 2,1 milliards d'euros au deuxième trimestre, en progression de 1,1% par rapport au deuxième trimestre 2010, malgré l'impact du plan d'aide à la Grèce qui s'élève pour BNP Paribas à plus de 534 millions d'euros, a-t-il annoncé mardi.

BNP Paribas Fortis a réalisé un bénéfice net de 1,907 milliard d'euros en 2010, contre une perte nette de 665 millions d'euros en 2009. Ce résultat s'explique par "de bonnes performances commerciales, un faible niveau de dépréciations et un résultat de 970 millions d'euros sur les activités abandonnées", annonce l'entreprise vendredi dans un communiqué.